Dirk Niebel : bilan à mi-course | Allemagne | DW | 28.10.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Dirk Niebel : bilan à mi-course

Bilan après deux ans à la tête du ministère allemand de la Coopération. Dirk Niebel est membre du FDP, le parti libéral. Il est entré en fonction en 2009. Son credo : renforcer l'engagement du secteur privé

default

Dirk Niebel souhaite renforcer la présence des investisseurs allemands, notamment sur le continent africain. Cela dit, de nombreux experts critiquent le fait qu'il ne soutient pas assez cette action. 54 millions d'euros seulement lui sont consacrés, sur un budget de 6,3 milliards d'euros.

Aide au développement : 0,38% du PNB

Côté budget justement, l'opposition et des ONG comme Oxfam reprochent au gouvernement de s'éloigner de sa promesse de consacrer 0,7% du Produit intérieur brut à l'aide au développement.

Dossier 3 Hunger am Horn von Afrika

L'aide bilatérale à la Corne de l'Afrique a été renforcée à l'été dernier

C'est ce que prévoient les Objectifs du Millénaire pour le développement. Mais il faudrait pour cela augmenter le budget d'au moins trois milliards d'euros d'ici les cinq prochaines années. Pour le moment, l'aide publique allemande au développement se monte à 0,38% du PNB.

Création de la GIZ

La grande réussite de Dirk Niebel en revanche, c'est en tout cas ce qu'il souligne à l'occasion de son bilan à mi-course, c'est d'avoir réussi à réunir les trois grandes agences de coopération GTZ, DED et Inwent sous une seule et même bannière et sous l'appellation GIZ, société allemande de coopération internationale.

Une coopération que le gouvernement allemand souhaite développer surtout avec des pays qui se montrent exemplaires au niveau de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption. Dirk Niebel a par ailleurs annoncé la création l'an prochain d'une agence indépendante chargée d'évaluer les projets allemands.

Aide à la Corne de l'Afrique

Côté aide d'urgence et concernant l'Afrique : l'aide bilatérale à la Corne de l'Afrique a été renforcée en juillet dernier. Le ministre de la Coopération a par ailleurs annoncé il y a peu de temps la création d'un groupe d'action contre la faim. L'un des grands objectifs du ministère de la coopération, notamment pour l'Afrique, c'est de développer des projets de développement agricole, avec les opérateurs locaux. 700 millions d'euros vont être débloqués à cet effet dans le courant de l'année, justement pour éviter les catastrophes alimentaires.

Auteur : Carine Debrabandère, dpa
Edition : Kossivi Tiassou