1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Euro 2016

Dimanche électoral au Sénégal

Les Sénégalais votent ce dimanche pour des élections municipales et départementales. Un scrutin test pour le président Macky Sall, au pouvoir depuis plus de deux ans mais en difficulté.

default

Les bureaux de vote sont ouverts toute la journée

Les portes des bureaux de vote se sont ouvertes tôt ce matin pour laisser entrer les électeurs, impatients d'accomplir leur devoir. Plus de 5,3 millions d'inscrits pour plus de 2.700 candidats (listes de partis ou simples citoyens), le choix n'est pas simple. Le président Macky Sall lui-même s'en est plaint, estimant que cette "prolifération des listes" compliquait le vote. En principe, les premiers résultats devraient être connus dans la nuit de dimanche à lundi et le résultat complet dans la semaine.

Pour qui et pour quoi votent les Sénégalais ?

Il s'agit d'élire des conseillers municipaux et départementaux dans 602 collectivités locales. Une fois élus, ces derniers désigneront à leur tour les maires et les présidents de départements. Tous ces postes sont importants puisque leurs occupants gèrent notamment le domaine foncier, les ressources naturelles, l'éducation, la jeunesse et la culture.

Macky Sall

Elu en 2012 Macky Sall a récemment dû faire face au retour de son ancien rival, Abdoulaye Wade

Surfer sur la grogne sociale

Le vote constitue par ailleurs un test pour le président Macky Sall et pour son parti l'Alliance pour la République. Crée en 2008, l'APR ne dispose pas d'une assise forte dans le pays et est miné par des divisions internes. Résultat : le parti présidentiel a eu du mal à s'entendre sur la confection de listes communes pour ces élections locales.

Cela dit, l'APR espère rallier les électeurs grâce à un certain nombre de mesures gouvernementales pour atténuer les difficultés des ménages : baisse des prix des denrées, baisse des loyers, diminution de l'impôt sur le salaire, institution d'une assurance-maladie universelle et allocation trimestrielle pour des ménages parmi les plus pauvres. Les autorités ont également lancé un plan de développement notamment pour relancer des secteurs "prioritaires" comme l'agriculture, le tourisme et l'industrie.

Malgré ces mesures, de nombreux Sénégalais estiment encore que la mise en place des réformes promises ne va pas assez vite. Durant la campagne, émaillée d'incidents, des slogans hostiles à l'égard de Macky Sall ont été lancés, certains estimant s'être trompés en votant pour lui il y a deux ans.

La rédaction vous recommande

default

Liens émissions

Cliquez sur les liens ci-dessous pour écouter les dernières émissions. Pour vous abonner aux podcasts, copiez le fil RSS dans votre lecteur ou utilisez le lien iTunes si vous disposez d'un compte. 

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !