1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Deux Khmers rouges de nouveau devant les juges

Le deuxième grand procès contre les deux plus hauts responsables khmers rouges encore vivants vient de s'ouvrir. Cette fois, Nuon Chea et Khieu Samphan sont jugés pour génocide.

Le régime des Khmers rouges a fait deux millions de morts

Le régime des Khmers rouges a fait deux millions de morts

Près de deux millions de morts, soit un quart de la population cambodgienne, tel est le bilan du régime khmer rouge, au pouvoir au Cambodge pendant moins de quatre ans, entre 1975 et 1979. Dans les années 2000, un tribunal spécial a été mis en place à Phnom Penh, sous l'égide de l'Onu, pour juger des dignitaires du régime.

Les Khmers rouges déclaraient qu'ils ambitionnaient de réaliser l'idéal communiste mais en fait, ils ont exterminé une grande partie de la population cambodgienne, réduisant les survivants au travail forcé et à la déportation.

Le chef des Khmers rouges et du "Kampuchéa démocratique", Pol Pot, n'a jamais montré de remords, jusqu'à sa mort en 1998.

Kambodscha Khmer Rouge Anhörung Khieu Samphan

Khieu Samphan lors de son audition, le 30 juillet 2014

Nuon Chea et Khieu Samphan, des génocidaires?

Quarante ans après les massacres de masse, les deux plus hauts responsables du régime encore vivants comparaissent à nouveau devant le tribunal spécial de Phnom Penh : il s'agit de celui qui se faisait appeler "Frère numéro 2" et était l'idéologue du régime, Nuon Chea, et de l'ex-chef d'Etat, Khieu Samphan.

Le procès a été scindé en plusieurs volets pour qu'un verdict puisse être prononcé avant la mort éventuelle des prévenus, tous deux octogénaires, qui nient toutes les accusations contre eux.

La deuxième partie qui s'ouvre aujourd'hui ne concerne que les accusations de génocide. Près de 2 millions de personnes ont été tuées par les Khmers rouges. Mais selon les Nations Unies, qui ont contribué à la mise en place du tribunal, seuls les massacres d'environ 100.000 membres de la minorité vietnamienne et des Chams musulmans correspondent à la définition du "génocide".

Depuis 2011, un premier procès de Nuon Chea et Khieu Samphan s'est déjà tenu, pour crimes contre l'humanité. Ce verdict-là est attendu dès le 7 août prochain.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !