1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Deux candidats, deux programmes ?

Dimanche, les Maliens sont de nouveau invités à se rendre aux urnes pour le second tour de la présidentielle. Deux candidats sont en lice : Ibrahim Boubacar Keïta, dit IBK, et Soumaïla Cissé. Leur programme à la loupe.

default

Ibrahim Boubacar Keïta (à gauche) et Soumaïla Cissé

Le programme de Soumaïla Cissé se décline en cinq axes : la mise en place d'institutions solides, le développement économique du pays et des infrastructures, ainsi que des services sociaux de base.

Une priorité parmi d'autres : l'emploi

Sur le chômage grandissant qui touche des milliers de jeunes, le candidat Cissé propose la création en cinq ans, de 500.000 emplois. Mamadou Thiam député de l'URD, l'Union pour la République et la démocratie, le parti de Soumaïla Cissé :

« Dans le programme, il a proposé la création de 500.000 emplois en cinq ans. Il a l'habitude de dire que l'emploi est une bombe. Si les jeunes n'ont pas d'emploi, ils sont des chômeurs, ils sont dans la rue. Il y a un risque de dérive. »

Mali Präsidentschaftswahl 30./31. Juli

Pour les deux candidats, la lutte contre le chômage est une priorité

Dans le camp du candidat Ibrahim Boubacar Keïta, on promet une lutte sans merci contre la corruption, la création de pôles de développement économique dans le Nord et la création de 200.000 emplois sur cinq ans, un chiffre réaliste au vu des nombreux défis qui se posent au pays selon Ahmadou Sangaré porte-parole d'Ibrahim Boubacar Keïta :

« Par rapport au chômage, il y a un plan qui permettrait de donner la qualification aux jeunes pour leur permettre d'avoir un emploi. Nous voulons un développement d'activités dans les régions du Mali. On parle de 200.000 emplois. On n'est pas dans la surenchère de chiffres. IBK nous a dit qu'il faut aller dans la crédibilité sachant que le Mali a beaucoup de priorités. Il y a des problèmes de santé, il y a des problèmes d'éducation. Notre armée a besoin de moyens... donc il y a plusieurs priorités. »

Et le Nord ?

Sur le règlement de la question touarègue, que propose le candidat Cissé ? « Tout en reconnaissant l’intégrité territoriale du pays, les négociations peuvent se faire dans le cadre d’une décentralisation poussée, avec plus de transfert de ressources et de compétences. »

Comment Ibrahim Boubacar Keïta entend-t-il gérer cette question touarègue ? « Le problème touareg va être géré par l'organisation des "assises du Nord" qui va permettre aux Maliens de parler sans aucun complexe, de trouver des solutions aux problèmes du Nord. »

Des programmes pas si éloignés

À vrai dire, entre le programme du socialiste Ibrahim Boubacar Keïta et celui du libéral Soumaïla Cissé, il n'y a pas de grande différence. Les deux hommes se rejoignent sur les préoccupations essentielles des Maliens. À titre d'exemple, quand Ibrahim Boubacar Keïta parle de refonder le dispositif de défense et de sécurité, Soumaïla Cissé parle de modernisation des forces de défense et de sécurité.

Et là où Soumaïla Cissé s'engage à renforcer la protection sociale, IBK promet d'accroître le nombre de bénéficiaires de cette même protection sociale.

Mentao Flüchtlingslager in Burkina Fasso

Un camp de réfugiés au Burkina Faso

La situation des réfugiés

À deux jours du second tour, rappelons aussi que de nombreux Maliens sont toujours réfugiés dans les pays voisins. Au premier tour, de nombreux dysfonctionnements ont été signalés dans les camps de réfugiés, notamment dans l'enregistrement des électeurs et la distribution des cartes Nina.

Des dispositions ont-elles été prises pour assurer un meilleur déroulement du second tour ? Pour le savoir, écoutez ci-dessous l'interview de Stéphane Jacquemet, représentant du Haut-Commissariat de l'ONU aux réfugiés au Burkina Faso.

Écouter l'audio 02:12

"On est loin des chiffres des réfugiés qui devraient voter" (Stéphane Jacquemet, HCR)

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !