1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Deuil national au Ghana

Les drapeaux sont en berne dès ce lundi au Ghana. Trois jours de deuil national ont été décrétés à la suite d'un incendie dans le centre d'Accra, la capitale. Bilan: plus de 150 morts.

Le drame a eu lieu mercredi dans la capitale Accra

Le drame a eu lieu mercredi dans la capitale Accra

Avant le drame, des passants s'étaient réfugiés dans la station service pour s'abriter de pluies torrentielles, à l'origine d'importantes inondations dans la ville d'Accra. Ils avaient ainsi de l'eau jusqu'aux genoux au moment des faits. Et certains d'entre eux seraient mort noyés dans les eaux de pluie à cause du mouvement de panique ayant suivi l'incendie. Tout le Ghana a le regard tourné vers les familles en deuil mais difficile de les dénombrer. Alfred Oko Vanderpuiye est le maire d'Accra: « C'est très difficile de dire combien de personnes ont péri dans cette tragédie. Mais je sais qu'au moins 90 personnes ont trouvé la mort. »

La station-service est située à proximité d'un canal d'évacuation des eaux de pluie mais celui-ci, comme cela arrive régulièrement dans la ville, était bouché par des déchets divers et a débordé. Au lendemain du drame, la sécurité de l'installation est remise en cause. Prince Billy Anaglate, un agent des sapeurs pompiers qui fait partie des secouristes arrivés les premiers sur le lieu :

« C'est parce qu'il y a une station d'essence ici, qu' il y avait eu beaucoup de carburant au sol. Avec la forte pluie, il y a avait du pétrole à la surface de l'eau de ruissellement. Les deux ne se mélangent pas évidemment, l'eau de ruissellement l'a entraîné vers un feu à côté de la station. Le feu s'est vite propagé, ce qui a causé l'explosion de la station. »

En ces jours de deuil, les Ghanéens se demandent pourquoi et comment cela a pu se passer. Le drame d'Accra interpelle les autorités politiques en Afrique et les populations en vue d'une prise en compte des mesures de sécurité autour des stations d'essence.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !