Des trésors de la pellicule... à l’heure du numérique | Europe | DW | 06.03.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Des trésors de la pellicule... à l’heure du numérique

La Cinémathèque royale de Bruxelles a accumulé une importante collection de films. Plus de 60.000 titres sont soigneusement conservés sur pellicules.

default

Même si le numérique gagne du terrain, la pellicule reste malgré tout reine.

La Cinémathèque royale de Bruxelles a été fondée

Das Königliche Belgische Filmarchiv

La Cinémathéque royale de Bruxelles diffuse des films du début du siécle, pour le plus grand bonheur des spectateurs.

en 1936. La cinémathèque devient « Cinématek » avec un K pour contenter les deux communautés linguistiques. L'ouverture fin janvier, après plus de deux ans de travaux a attiré la grande foule dans un musée rénové et surtout dans deux salles de projections totalement modernisées pour le confort des spectateurs. A l'heure du numérique, les cinémathèques sont à un tournant de l'histoire. Mais existe-t-il réellement un avenir pour un patrimoine numérique ? Daniela Prepeliuc est allé voir de plus près...

Un opéra sur la révolution des oeillets

Opernaufführung Lissabon

La mémoire du Portugal en chansons et en hymnes.

Le travail de mémoire, c’est aussi ce que nous découvrirons avec un opéra qui revient sur la révolution des œillets au Portugal. Au travers des chansons et des hymnes de l’époque, les auteurs compositeurs essayent de démonter le mécanisme de la dictature ...Mais co mment des chansons et des hymnes peuvent-ils raconter l’histoire d’un pays? C’est la question que se sont posés le compositeur et musicologue Luis Bragança Gil et l'écrivain Luisa Costa Gomes au Portugal. Le Portugal a en effet subi plus de quarante ans de dictature fasciste, la dictature de Salazar, à laquelle la révolution des œillets mettra un terme en avril 1974. Les deux artistes ont essayé de décrypter l’histoire de leur pays, en choisissant comme genre artistique l’opéra. Le titre: Dieu, la Patrie, la Révolution en portugais Deus.Patria.revolução, résume bien l’ambition de ce spectacle. Provocateur, il est mené par quatre chanteurs d'opéra, un chœur et un orchestre au tempo jazzy. Marie Lyne Darcy nous emmène au spectacle.

Une émission présentée et réalisée par Elisabeth Cadot.