1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Santé

Des soins de santé gratuits ?

Depuis plusieurs années, des États africains comme le Burundi et le Burkina Faso ont entrepris des initiatives pour rendre les soins accessibles à tous, en instaurant par exemple la gratuité pour les plus vulnérables.

Un centre de santé au Burundi

Un centre de santé au Burundi

C’était une initiative prometteuse : en 2006, le président du Burundi, Pierre Nkurunziza fraîchement arrivé au pouvoir, sortait un décret qui stipule la gratuité des soins de santé pour les enfants de moins de 5 ans dans les centres de santé publics. Devaient être subventionnés à 100 % par l’État : les consultations externes, les médicaments essentiels prescrits et dispensés aux centres, les examens complémentaires et l’hébergement des cas graves. Sept ans plus tard, force est de constater que l’État n’a pas su honorer ses engagements. Les hôpitaux se sont endettés et risquent même de fermer ! Retour sur la déchéance d’un système avec notre correspondante au Burundi : Domitille Kiramvu.

Le Burkina Faso, lui, a choisi de centrer sa politique sur les soins aux femmes enceintes et aux jeunes mamans. Il a lancé en 2006 une politique nationale de subvention à 80 % du coût des accouchements médicalisés, une politique qui passe par un transfert des compétences et des ressources aux collectivités locales. Concrètement, si l'on prend le cas d'un accouchement simple qui coûte 4500 francs CFA, l’État prend en charge 3600 Francs et il reste 900 Francs aux frais de la patiente. C'est encore trop, pour l'ONG médecins du Monde. En 2010, elle a décidé de compléter cette politique burkinabè en travaillant main dans la main avec les collectivités locales. Elle a mené un projet phare dans le district de Djibo, à une cinquantaine de kilomètres de la frontière avec le Mali. Depuis le 1er janvier 2013, les collectivités sont devenues autonomes et financent seules les 20 % restants des frais d'accouchement. Pour en savoir plus sur cette initiative, écoutez Francis Ntessani, il est le coordinateur général des programmes Médecins du Monde au Burkina Faso.

Écouter l'audio 12:29

Écoutez le magazine Santé

Audios et vidéos sur le sujet