1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Des retraités condamnés à la pauvreté

D'après le ministère allemand du Travail, en 2030, même les personnes ayant un revenu moyen auront des difficultés pour s'en sortir financièrement lorsqu'elles seront à la retraite. Le débat est lancé dans la presse.

Débat lancé ou plutôt relancé, car la question du financement des retraites donne lieu en Allemagne à des discussions très tranchées, notamment entre les partisans d'un système collectif de retraites et ceux qui estiment que chacun doit économiser de son côté.

Ce n'est pas la première fois qu'Ursula von der Leyen se heurte à des critiques dans son propre camp

Ce n'est pas la première fois qu'Ursula von der Leyen se heurte à des critiques dans son propre camp

« La retraite est assurée... assurément insuffisante pour vivre », commence die tageszeitung. Et cela, il n'y a pas que les bas salaires qui doivent en prendre conscience, le travailleur moyen est lui aussi concerné, même s'il a cotisé consciencieusement pendant 35 ans pour alimenter les caisses de retraite. La ministre du Travail, Ursula von der Leyen, s'appuie aujourd'hui sur ce constat pour promouvoir le modèle d'une retraite subventionnée par l'État, qui pourrait être fixée à 850 euros.

Un modèle qui est loin de faire l'unanimité au sein de la coalition conservateurs-libéraux, certains le dénigrant comme une aide sociale inutile. Mais pour le journal, la ministre ne va pas assez loin après une décennie de réforme des retraites qui a créé un fossé dans la société. À en croire la taz, seuls des salaires suffisants permettront de financer des retraites suffisantes. Et cela n'est possible qu'en introduisant un salaire minimal national.

Une analyse que partage la Stuttgarter Zeitung : si les bas salaires sont menacés par la pauvreté, il ne faut pas attendre la fin de leur vie professionnelle pour agir, il faut le faire plus tôt. Avec un salaire minimal qui garantisse que l'on peut vivre des revenus de son travail.

De plus en plus de retraités allemands sont contraints d'exercer une activité professionnelle

De plus en plus de retraités allemands sont contraints d'exercer une activité professionnelle

La Frankfurter Allgemeine Zeitung craint que cette mesure ne soit financée par les impôts des contribuables. Madame von der Leyen devrait commencer par faire des économies avant de vouloir distribuer ses bienfaits.

Die Welt ne cache pas non plus sa méfiance vis-à-vis des systèmes de financement collectifs des retraites. Mathématiquement parlant, compte tenu de la baisse prévisible de la population active, le niveau des pensions ne peut pas être maintenu. Mais, selon le journal, la politique ne veut pas ouvrir les yeux sur cette réalité et faire la promotion d'un système renforcé de retraite individualisée.

Au lieu de faire son travail et d'améliorer les conditions dans lesquelles les petits salaires pourront, eux aussi, économiser pour leur retraite, les décideurs politiques préfèrent faire porter l'effort sur l'avenir de tous, y compris de ceux qui ne sont pas encore nés.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !