1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Des ressources vraiment nickel au Burundi?

Le budget de l'Etat burundais repose à plus de 50% sur l'aide au développement. Alors que plusieurs pays ont menacé de suspendre leur coopération, le Burundi peut-il compter sur ses richesses, comme le nickel?

Écouter l'audio 02:13

"Ce contrat ne suffira pas à assurer la survie du régime" (Agathe Plauchut)

Plusieurs sources jointes au téléphone ont confirmé la conclusion fin 2014 avec la Chine, d'un contrat d'exploitation des gisements de nickel à Musongati, dans la province de Rutana, dans le sud-est du Burundi. L'extraction n'a pas encore débuté, selon ces sources, mais ce contrat atteint une valeur d'un peu plus d'un milliard de dollars.

C'est dans les années 70 que le nickel a été découvert au Burundi, où se trouvent certaines des plus grandes réserves du monde. Cette matière première est indispensable dans l'industrie, pour fabriquer de l'inox ou des batteries. Le site de Musongati, compte plus de 150 millions de tonnes de réserves de ce métal et pourrait être exploité pendant au moins 50 ans.

Un autre gisement, celui de Waga-Nyabikere dans la province de Karusi, dans le centre du pays, possède au bas mot 90 millions de tonnes de réserves de nickel.

Écoutez les explications d'Eric Topona en cliquant sur le lien ou l'image.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !