1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Des protestations prévues au Congo

L'opposition appelle à une nouvelle journée de contestation du référendum constitutionnel. Le porte-parole du FROCAD estime que la médiation onusienne est un échec. Interview.

Écouter l'audio 06:02

"Il faut retirer ce projet de constitution perfide" (G-R. Kinfoussia, FROCAD)

Au Congo-Brazzaville, plus d’une semaine après les manifestations contre le referendum constitutionnel, l’opposition organise ce matin une marche pacifique à Brazzaville. Marche organisée en hommage des militants tués lors des manifestations anti-référendum, et qui doit rallier le siège de l’UPADS, l’Union panafricaine pour la démocratie sociale, un parti d’opposition. Et un nouvel appel à manifester une nouvelle fois contre le référendum a été lancé dans l’ensemble du pays.

Par ailleurs, l’envoyé spécial de l'ONU pour l’Afrique centrale, Abdoulaye Bathily, a tenté hier une médiation entre les acteurs politiques. Cette médiation a-t-elle porté ses fruits ? Guy-Romain Kinfoussia est plus que sceptique. Il est le porte-parole du FROCAD, le Front républicain pour le respect de l'ordre constitutionnel et l'alternance démocratique, et explique son point de vue au micro d’Eric Topona. Cliquez sur la photo ci-dessus pour entendre l'interview.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !