1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Des pastilles d'iode contre une fuite radioactive

En Allemagne, les habitants de la région d'Aix-la-Chapelle craignent pour leur santé, voire même leur vie, en raison de la proximité avec la centrale vieillissante de Tihange en Belgique.

Les autorités ont décidé de distribuer gratuitement des pastilles d'iode à la population d'Aix-la-Chapelle, dans l'ouest de l'Allemagne. Une mesure préventive en cas de fuite radioactive. Une brochure présentant des conseils en cas d'accident, un plan d'alerte de la population, les informations via les médias et à partir de demain vendredi des distributions de comprimés d’iode : c’est dire si la menace d’un éventuel accident à la centrale nucléaire belge de Tihange est prise au sérieux. 

Depuis 2012, où des microfissures ont été découvertes sur la cuve du réacteur 2 de la centrale, ce réacteur a été mis à l'arrêt puis la centrale a été finalement remise en service fin 2015, ce qui a provoqué de nombreuses réactions hostiles compte-tenu du vieillissement de l'installation et de sa position frontalière.

Seulement 70 km séparent Aix-la-Chapelle de la centrale. Si un accident s’y produisait avec des rayonnements radioactifs, le nuage radioactif aurait toutes les chances d'atteindre la ville. 

Jodtabletten (picture-alliance/dpa/Hannibal)

La distribution de comprimés d'iode commence ce vendredi à Aix-la-Chapelle

De nombreuses inconnues

On s'interroge sur ce qui arriverait si l'accident survenait pendant la journée ou la période des fêtes, quelle sera la force du vent ce jour-là? Un grand doute subsiste sur le fait que le temps soit suffisant pour fournir à la population des comprimés d'iode. 

Des comprimés qui devraient empêcher la glande thyroïde d'absorber l'iode radioactif et limiter ainsi les risques de développer un cancer. Les personnes âgées de plus de 45 ans, les femmes enceintes et les femmes qui allaitent ont droit à des comprimés gratuits. C’est ce qu’à expliqué Markus Kremer, le coordinateur de distribution qui commence demain à Aix-la-Chapelle.

L’iode, une solution dérisoire?

Distribuer des comprimés d’iode pour contrer la menace nucléaire n’est pas nouveau. Face à la menace d’accident dans les centrales nucléaires, des opérations similaires de distribution de comprimés d’iode avaient déjà été menées dans des pays comme la France où le Réseau "Sortir du nucléaire" a dénoncé le caractère dérisoire de cette protection. 

Pour l’organisation ce genre de mesure est plus une opération de communication visant à faire croire aux citoyens qu’ils sont protégés alors que le nœud du problème est mis de côté. La seule solution véritablement efficace passe par une sortie du nucléaire en urgence à en croire l'organisation.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !