1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Des partis politiques toujours plus nombreux

Au Burkina Faso, le gouvernement cherche à endiguer la multiplication des partis, dont certains ont encore à prouver leur participation effective à la vie politique. Comment concilier pluralisme et efficacité?

Écouter l'audio 03:46

"Les gens pensent que les partis politiques ne sont pas capables de porter leurs aspirations" (Abdoul Karim Saïdou)

Les autorités burkinabè ont donné jusqu'aujourd'hui, mercredi 31 août aux partis politiques du pays pour se conformer à la législation, faute de quoi ces structures risquent d'être suspendues, voire dissoutes. Le gouvernement entend ainsi lutter contre la multiplication inutile des partis politiques dans le pays, qui en compte près de 145 différents. Or, près d'un tiers d'entre eux n'ont plus organisé de congrès ou d'assemblée générale depuis plus de deux ans, contrairement à ce que prévoit la loi. Mais à quoi sert un parti politique et comment expliquer qu'ils soient si nombreux en Afrique francophone?

Sandrine Blanchard a posé la question à un enseignant-chercheur de l'Université Ouaga 2 au Burkina Faso, Abdoul Karim Saïdou - écoutez-le en cliquant sur l'image ci-dessus.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !