1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Des orpailleurs chinois indésirables au Ghana

La police ghanéenne a arrêté des dizaines d'orpailleurs chinois présentés ce jeudi devant un tribunal d'Accra. Ils sont accusés de polluer du fait de leur activité, l'eau et l'environnement. L'affaire fait réagir Pékin.

La Chine intervient en Afrique sur de nombreux chantiers de construction de bâtiments et de routes

La Chine intervient en Afrique sur de nombreux chantiers de construction de bâtiments et de routes

Outre ces Chinois, de nombreux ressortissants africains ont aussi été arrêtés ces derniers jours au Ghana, dans le cadre d'une vaste opération visant les mineurs clandestins. L'exploitation clandestine d'or au Ghana pollue l'eau et l'environnement : c'est du moins ce qu'invoquent les autorités ghanéennes qui ont déclaré la guerre aux nombreux migrants qui viennent faire fortune dans des mines abandonnées par les industries. Ainsi, plus d'une cinquantaine de migrants ouest-africains ont été arrêtés. Mais le plus gros lot d'étrangers arrêtés vient de Chine : cent quatre-vingt-dix exactement selon l'Ambassade de Chine à Accra.

Comme au Ghana, des Chinois exploitent des mines d'or au Soudan

Comme au Ghana, des Chinois exploitent des mines d'or au Soudan

Indésirables en Chine et au Ghana

Ces personnes seraient des mineurs originaires de provinces du Sud-ouest de la Chine où les gens sont réputés pauvres. Même si on a très peu d'informations sur leur réel profil, le journaliste suisse Michel Beuret croit en savoir quelque chose. Il est co-auteur d'un livre intitulé "Chinafrique" publié en 2008 :

«Il semble qu'ils travaillaient dans une activité minière. Evidemment, d'une activité minière à l'autre il y a souvent beaucoup de différences. L'orpaillage est une activité simple mais qui demande des bras, qui demande beaucoup d'énergie et qui surtout est extrêmement polluante pour l'environnement et c'est une des raisons pour lesquelles, je pense, les autorités ghanéennes interdisent á des étrangers d'exploiter l'or.»

Le président chinois Xi Jinping reçoit son homologue mozambicain Armando Guebuza à Pékin (13.05.2013)

Le président chinois Xi Jinping reçoit son homologue mozambicain Armando Guebuza à Pékin (13.05.2013)

La Chine met en garde

Suite à l'arrestation des mineurs clandestins chinois, le gouvernement de Pékin a réagi énergiquement mettant en garde contre un mauvais traitement de ses ressortissants. Le Ghana fait partie des pays d'Afrique où l'influence chinoise est grande. Cette affaire peut-elle donc s'exporter sur les relations entre Accra et Pékin ? Le journaliste Michel Beuret pense que cette éventualité n'est pas à écarter.

Certains migrants chinois qui sont déjà rentrés ont dit être victimes de violences de la part de certains Ghanéens. Des informations que ni le Ghana, ni la Chine n'ont jusqu'ici confirmées.

Écouter l'audio 02:04

Des orpailleurs chinois au Ghana menacés d'expulsion

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !