1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Des manifestants blessés par balles à Conakry

Cette année 2015, année électorale en Guinée, s'annonce décidément sous tension. Après que ses marches ont été brutalement dispersées, l'opposition guinéenne appelle à maintenir la mobilisation dès mardi.

Écouter l'audio 04:47

"Puisque le pouvoir ne veut pas dialoguer, nous appelons à manifester" (A. Sylla)

En Guinée, la présidentielle est prévue le 11 octobre prochain. A l'approche de l'élection, le bras de fer entre pouvoir et opposition se durcit.

Cellou Dalein Diallo annonce la poursuite des manifestations à partir de demain, à Conakry. Le chef de file de l’opposition guinéenne avait pris la tête d’un cortège de militants et sympathisants qui avaient répondu à l’appel lancé par l’opposition pour protester contre l’insécurité. Les manifestants ont été stoppés dans leur progression etle leader de l’UFDG a demandé à ses militants de rentrer chez eux pour aujourd’hui. Plusieurs personnes auraient été blessées par balles en marge de la marche, dans le quartier de Hamdallaye. Nous avons pu joindre le porte-parole de l’opposition guinéenne et président de l'Union des Forces du Changement, Aboubacar Sylla, avant cette émission. Lui aussi était dans un cortège rapidement dispersé par la police.

Ecoutez Aboubacar Sylla, porte-parole de l'opposition, ainsi que le sociologue guinéen Alpha-Amadou Bano Barry en cliquant sur l'image ci-dessus.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !