Des lacunes à combler | Vu d′Allemagne | DW | 25.08.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Des lacunes à combler

La presse allemande revient largement sur le manque de main d’œuvre en Allemagne et sur le refus du gouvernement de modifier la loi sur l’immigration. Les règles d’hygiène dans les hôpitaux font aussi la Une des journaux

default

L'Allemagne en manque de main d'oeuvre

Les œillères de la CDU, titre die tageszeitung. Alors que de nombreux experts recommandent d'ouvrir le marché du travail allemand aux étrangers pour faire face au déclin démographique, le parti chrétien-démocrate d'Angela Merkel s'y oppose toujours. Le refus du Ministre de l'Intérieur de modifier la loi sur l'immigration montre à quel point la CDU est encore réticente vis-à-vis des immigrés. Les conservateurs perçoivent l'immigration non pas comme une richesse pour l'économie et pour la société allemandes, mais bien plutôt comme une menace, note le journal. Derrière cette peur se cache une idée complètement fausse, à savoir que le monde entier n'attend qu'une chose : venir s'installer en Allemagne ! Pour die tageszeitung, la réalité est toute autre : avec ses nombreux obstacles administratifs, sa langue difficile, et son climat social rude, l'Allemagne est loin d'être la destination rêvée pour le personnel hautement qualifié. Le journal conclut : il est grand temps que le parti chrétien-démocrate se confronte à cette réalité et modernise la loi sur l'immigration. Il faut s'ouvrir à la main d'œuvre lorsqu'on en a besoin.

Ärzte-Visite im Krankenhaus

Visite médicale dans un hôpital en Allemagne

La Süddeutsche Zeitung revient sur une autre déclaration du gouvernement : celle du Ministre de la Santé qui tient à imposer des règles d'hygiènes communes à tous les hôpitaux allemands. Cette résolution arrive des dizaines d'années trop tard, critique le journal. Il a fallu attendre que trois nourrissons meurent après avoir reçu une perfusion contaminée par des bactéries dans un hôpital, pour que le gouvernement prenne les choses en mains. Au-delà des normes communes, il faudrait aussi éveiller la conscience du personnel médical que l'hygiène est plus qu'un luxe : c'est un devoir. Certes, les médecins sont souvent pressés et oublient par exemple de désinfecter leurs mains entre chaque visite – à tort ! Car un patient ne vient pas seulement à l'hôpital pour être guéri, il vient aussi pour ne pas en ressortir plus malade encore.

Die Welt se veut plus nuancée. Certes, le danger d'être contaminé par une bactérie a augmenté dans les hôpitaux en Allemagne. Non pas que les cliniques sont de plus en plus sales, mais les bactéries deviennent en général plus résistantes en raison de la forte consommation d'antibiotiques. Ne paniquons pas, préconise Die Welt. Allons plutôt voir du côté des hôpitaux scandinaves plus efficients en matière d'hygiène.

Auteur : Cécile Leclerc
Edition : Mireille Dronne

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !