1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Des initiatives européennes pour Alep

Alors que plusieurs charniers auraient été découverts à Alep selon le ministère russe de la Défense, Berlin veut apporter son aide aux habitants de cette ville. Une marche civile a également été organisée.

Syrien Aleppo Evakuierung (Getty Images/AFP/O. Hajkadour)

De nombreux combattants rebelles syriens ont été évacués d'Alep

Plusieurs charniers contenant des dizaines de corps auraient été découverts à Alep selon le ministère russe de la Défense. Les victimes auraient été torturés et sauvagement exécutés. Et selon l'agence syrienne officielle Sana, un charnier de 21 corps a été découvert dans la partie de la ville qui était contrôlée par la rébellion. De son côté, l'Observatoire syrien des droits de l'homme a rapporté que des corps avaient été trouvés hier dans les rues de la partie Est d'Alep. Mais l'organisation n'était pas en mesure de préciser comment les victimes avaient été tuées. 

Gerd Müller (DW/V. Cotterell)

Le ministre allemand du Développement veut une aide coordonnée pour Alep

Selon le quotidien allemand "Bild", Berlin prévoit de débloquer 15 millions d'euros d'aide pour la population de la ville d'Alep. D'après le ministre allemand du Développement, cet argent doit permettre de financer pendant 30 mois le travail d'environ 1000 médecins, infirmiers et psychologues syriens. Pour Gerd Müller, la communauté internationale a trop longtemps fermé les yeux sur les meutres et les bombardements qui ont frappé cette ville syrienne. Le ministre a appelé à une aide coordonnée. Selon les données de l'ONU, 13,5 millions de Syriens dépendent actuellement de l'aide humanitaire. 

Weihnachten in Berlin - Marsz Berlin-Aleppo (DW/A. Hrecuk)

Anna Alboth, la journaliste à l'origine de la marche civile vers Alep

A noter également le départ ce matin à 10h de Berlin d'une marche civile pour la paix jusqu'à Alep. Cette initiative lancée par la journaliste polonaise Anna Alboth, devrait durer plusieurs semaines. Il s'agit pour les militants de suivre la route des migrants dans le sens inverse. . Tous les « citoyens ordinaires » sont invités à les rejoindre le long du parcours pour faire preuve de solidarité avec le peuple syrien. A la veille du départ, plus de 2 800 personnes étaient inscrites sur la page Facebook de l'évènement.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !