1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Des erreurs qui coûtent cher

Parmi les sujets en une de la presse allemande, le réquisitoire du procès du groupuscule d'extrême-droite NSU en Allemagne et le revirement de Benjamin Netanyahu sur les portiques de sécurité à l'Esplanade des Mosquées.

Les autorités israéliennes avaient installé les détecteurs de métaux après un attentat contre deux policiers israéliens le 14 juillet

Les autorités israéliennes avaient installé les détecteurs de métaux après un attentat contre deux policiers israéliens le 14 juillet

Selon la Frankfurter Rundschau, le Premier ministre israélien savait qu'il commettait une erreur en installant des détecteurs de métaux à l'entrée de l'Esplanade des Mosquées, et ce au plus tard depuis vendredi, lorsque la colère des Palestiniens s'est soldée par des émeutes sanglantes.

Au moins cinq Palestiniens ont été tués la semaine dernière dans les manifestations contre les mesures de sécurité

Au moins cinq Palestiniens ont été tués la semaine dernière dans les manifestations contre les mesures de sécurité

C'est seulement sous la pression que Benjamin Netanyahou a cédé. Au Mont du Temple, il n'est en effet pas seulement question de portiques de sécurité mais bien de souveraineté puisque c'est la Jordanie qui administre le site. Avec un peu de bon sens politique, de nombreuses personnes seraient encore en vie, conclut le journal.

Die Welt, au contraire, estime que la confrontation récente est le résultat d'une campagne stratégique des Palestiniens pour discréditer Israël et l'isoler sur la scène internationale. L'initiative aurait été engagée en 2009 et serait basée sur l'affirmation selon laquelle l'Etat hébreu chercherait à détruire les lieux saints de l'islam et à forcer la "judaïsation" du Mont du Temple. Le tout combiné avec la suggestion révisionniste qu'il n'y aurait jamais eu de temple juif à Jérusalem.

Selon le quotidien, cette thèse est étayée par le projet de résolution déposé par l'Autorité palestinienne à l'automne 2016 auprès de l'Unesco dans lequel le Mont du Temple est cité uniquement comme un lieu saint de l'islam.

Depuis une dizaine de jours, les fidèles musulmans refusent d'entrer sur l'esplanade et prient dans les rues adjacentes

Depuis une dizaine de jours, les fidèles musulmans refusent d'entrer sur l'esplanade et prient dans les rues adjacentes

Les dirigeants palestiniens se présentent ainsi en défenseurs de la religion musulmane et espèrent mobiliser le monde arabo-musulman pour leur cause, affirme Die Welt...

La Frankfurter Allgemeine Zeitung tempère: personne n'avait intérêt à une escalade de la violence. Benjamin Netanyahou a besoin de Mahmoud Abbas pour maintenir le calme en Cisjordanie. Le président palestinien a besoin d'Israël pour assurer sa survie, aussi bien politique que physique. Quant au roi Abdallah de Jordanie, il est le meilleur allié de l'Etat hébreu au Proche-Orient.

Le Premier ministre israélien n'est pas un va-t-en-guerre mais il a commis une erreur lourde de conséquences. Finalement, c'est Mahmoud Abbas qui a fait le bon pari en annonçant la fin de la coopération avec Israël, tout en misant sur le fait qu'une solution serait vite trouvée, conclut la FAZ. 

Réquisitoire dans le procès de la NSU

Le journal revient aussi sur le réquisitoire du procureur dans le procès de la NSU en Allemagne. Pendant quatre ans et trois mois, les juges de Munich ont surmonté toutes les difficultés pour reconstituer la mosaïque de l'horreur, écrit la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Le fait d'avoir réussi à boucler l'obtention des preuves est une performance non négligeable.

375ème jour de procès pour Beate Zschäpe, accusée d'avoir participé à l'assassinat de neuf personnes d'origine étrangère et d'une policière

375ème jour de procès pour Beate Zschäpe, accusée d'avoir participé à l'assassinat de neuf personnes d'origine étrangère et d'une policière

Alors certes, il y a encore des zones d'ombre, mais le fait décisif, c'est que les juges vont désormais pouvoir évaluer la participation à dix meurtres de Beate Zschäpe, ancienne membre du commando néo-nazi.

La Nordwest-Zeitung rappelle que dix personnes ont été assassinées par des terroristes d'extrême-droite. Les autorités de l'époque ont échoué à faire la lumière sur les crimes.

Pire encore, les terroristes ont été financés par de l'argent public. Tout cela constitue des éléments accablants pour les familles des victimes, alors c'est au moins pour cette raison que ce procès fleuve doit être mené à bien.

 

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !