1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Des casques bleus près de la frontière burundaise

L'information fait le tour des réseaux sociaux et ne manque pas de créer la panique au sein des populations de Cibitoke. Les troupes en question, positionnées en RDC voisine sont visibles au-delà de la frontière.

La Monusco est en alerte pour prévenir toute infiltration de groupes rebelles burundais en RDC

La Monusco est en alerte pour prévenir toute infiltration de groupes rebelles burundais en RDC

Si le sujet défraie la chronique, c'est bien à cause de la crise qui sévit au Burundi, un pays quasiment sous surveillance internationale. Les populations sont au courant du projet de l'envoi d'une force africaine de protection. Une force qui, si la décision est effective, devrait être tirée de l'effectif de la Monusco. Une force également, que les autorités burundaises ont refusée en annonçant qu'elle serait combattue.

A Uvira en RDC, non loin de la frontière burundaise, des centaines de Burundais cherchent refuge

A Uvira en RDC, non loin de la frontière burundaise, des centaines de Burundais cherchent refuge

Est-ce déjà un tel scénario qui est en marche ? C'est ce que se demandent les populations de Cibitoke. Contacté, le Gouverneur de cette province à une soixantaine de kilomètres de Bujumbura tente de rassurer. Du côté de la Monusco, on explique le positionnement de soldats lourdement armés par le souci d'empêcher l'infiltration éventuelle de groupes armés en provenance du Burundi.

La Monsuco agit en collaboration avec les forces de sécurité congolaises. En revanche, aucune coopération directe avec les forces burundaises nous indique par ailleurs la Monusco.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour entendre la version audio !

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !