1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Des avions allemands en Afghanistan

L'Allemagne se dit « prête » à envoyer des avions de reconnaissance de type « Tornado » en Afghanistan. Ces cinq ou six engins allemands ont été réclamés par l’OTAN, en vue d’effectuer des missions dans l’ensemble du pays. Les soldats de la Bundeswehr sont jusqu’à présent cantonnés dans le nord de l’Afghanistan, mais ses partenaires de l’Alliance atlantique demandent à l’Allemagne de s’impliquer davantage dans le sud du pays, où les combats sont particulièrement violents. Réaction de la presse allemande de ce matin.

Avion de reconnaissance de type Tornado

Avion de reconnaissance de type "Tornado"

Pour Die Welt, l’Allemagne n’avait pas vraiment le choix : la solidarité interne à l’OTAN exige qu’un membre soutienne militairement un allié qui en a besoin. Par ailleurs, selon le journal, l’envoi d’avions de reconnaissance permettrait vraisemblablement à Berlin d’éviter d’avoir à envoyer des troupes dans le sud, instable, de l’Afghanistan. Même si le journal aimerait que le gouvernement allemand rappelle à l’OTAN que, pour réellement vaincre les talibans, il faut aussi renforcer l’aide à la reconstruction économique du pays.

La Süddeutsche Zeitung l’écrit, d’ailleurs : les avions « Tornados » ne serviront sûrement pas à identifier les cibles de la reconstruction, mais bel et bien celles de bombardements à venir, avec tout ce que cela implique, y compris en matière de « dégâts collatéraux », comme on les appelle depuis la guerre du Kosovo. La SZ réclame un débat clair pour que cela entre dans la conscience collective allemande : l’envoi de ces avions équivaut à une mission de combat. Le gouvernement Merkel a donc décidé de passer à l’étape supérieure, en décrétant qu’il ne pouvait pas refuser la demande de l’OTAN. La SZ souligne en passant que ce type de demande n’est formulé par l’Alliance que lorsqu’un accord informel a déjà été obtenu en amont.

« L’objectif principal en Afghanistan reste bien entendu la reconstruction du pays », ironise aussi la tageszeitung. Le journal publie une caricature qui montre trois avions de reconnaissance « Tornados » en plein vol et en train de larguer des pavés. Un pilote explique qu’ils sont destinés à reconstruire les routes. La taz écrit qu’en clair, les «Tornados» préparent les attaques aériennes. L’envoi de ces appareils ne ferait donc que renforcer la participation allemande à la mauvaise stratégie de l’OTAN en Afghanistan. Les Allemands qui continuent de contribuer aux affrontements mais se refusent à tirer ou bombarder eux-mêmes. Une ligne politique discutable, conclut la taz, qui, certes, épargne les soldats allemands, mais certainement pas les Afghans.

  • Date 22.12.2006
  • Auteur Sandrine Blanchard
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2i9
  • Date 22.12.2006
  • Auteur Sandrine Blanchard
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2i9
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !