1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Des "arrangements" entre Berlin et Ankara avant le sommet UE- Turquie?

Aujourd'hui encore de nombreux journaux commentent le sommet Union européenne - Turquie, dont est sorti une ébauche d'accord dont on espère qu'il réglera de manière durable la gestion de la crise migratoire.

Türkei Ankara Treffen zur Flüchtlingskrise Merkel und Davutoglu

Une vision commune pour le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu et la chancelière allemande Angela Merkel?

"Les circonvolutions et retournements de la politique migratoire de l'Union européenne sont à vous couper le souffle!", relève le journal de gauche, die taz. "Lors du sommet de Bruxelles, la chancelière Angela Merkel a engagé les Européens dans une manœuvre osée. Soudain, la "route des Balkans" doit être fermée pour les migrants et réfugiés, tout comme le veulent les partisans d'une ligne dure.

Grenze Türkei Syrien Flüchtlinglager bei Kilis

Camp de réfugiés syriens à Kilis en Turquie près de la frontière avec la Syrie

Et d'un coup, toute l'Europe est déclarée zone libre de crise. Les yeux fixés sur les prochaines élections régionales allemandes, Angela Merkel a exécuté un volte-face choquant !", s'insurge le quotidien de Berlin… "Si son nouveau plan est appliqué, alors l'Union européenne aura transféré sa politique d'asile à la Turquie… C'est contestable sur le plan juridique et insupportable sur le plan moral ", conclut l'éditorialiste..

Le quotidien Die Welt voit en Ankara le grand gagnant du sommet UE- Turquie : "Encore une fois la Turquie a dominé un sommet de l'Union européenne. .

Türkei Ankara Treffen zur Flüchtlingskrise Merkel und Davutoglu

La chancelière allemande et le Premier minister turc se sont régulièrement rencontrés au cours des dernières semaines (Ici, à Ankara le 8 février)

Ankara a fort bien illustré comment on peut sortir d'une situation critique sur le plan des relations internationales, en jouant la carte "crise des réfugiés". Soudain, tout va très vite : l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne devient une affaire urgente. Le président turc, Recep Tayyip Erdogan reçoit de l'argent de Bruxelles pour les réfugiés – et en plus de cela la liberté de visas pour ses ressortissants dans l'Union européenne. Si cela continue comme cela, la guerre en Syrie aura été un cadeau pour Ankara !" estime le quotidien conservateur sur un ton quelque peu cynique...

Des arrangements entre Berlin et Ankara?

Plusieurs journaux critiquent le fait qu'avant même le sommet de Bruxelles, la Chancelière allemande aurait en fait déjà conclu des arrangements avec le gouvernement d'Ankara…

EU Türkei Gipfel in Brüssel

Depuis des mois, Ahmet Davutoglu et Angela Merkel s'entretiennent du dossier migratoire (Ici lors du sommet UE- Turquie du 29 novembre 2015)

À ce sujet, la Süddeutsche Zeitung de Munich constate: "Certains dirigeants de l'Union européenne s'échauffent à propos de présumés arrangements de la Chancelière avec le Premier ministre turc – alors qu'ils auraient dû seulement lire les journaux. Tous les éléments importants des négociations UE - Turquie étaient en effet connus depuis longtemps! Ce qui était nouveau est que le Premier ministre Ahmet Davutoglu les a rassemblés dans un mémoire, qu'il a jeté sur la table. Cela ne correspond peut-être pas aux traditions européennes de négociations, mais cela est du moins honnête. Les négociations avec la Turquie ont mené à un durcissement de ton. Mais en même temps, l'Europe retrouve son espace Schengen et la liberté de circulation, et peut-être même aussi sa paix intérieure. Toutefois conclut la Süddeutsche, le prix pour celà est élevé!".

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !