Dérapage raciste | Allemagne | DW | 30.08.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Dérapage raciste

Nouvelle controverse en Allemagne après les déclarations d'un membre de la Bundesbank. Thilo Sarrazin a affirmé dans un livre que les musulmans ne savent pas s’intégrer et que les Juifs ont un gène particulier.

Thilo Sarrazin a présenté lundi à Berlin son nouveau livre

Thilo Sarrazin a présenté lundi à Berlin son nouveau livre

A lui seul, le titre de l’ouvrage de Thilo Sarrazin qui parait aujourd’hui – L’Allemagne en voie de disparition – donne l'ambiance qui prévaut dans cet ouvrage où on retrouve pêle-mêle la peur d'une invasion de l'Europe par les étrangers et les préjugés racistes sur la mauvaise intégration des populations de religion musulmanes. Avec un pareil nom – Thilo Sarrazin - l'histoire pourrait prêter à sourire. Sauf que derrière cela, on retrouve la peur : la peur de la décadence, démographique avant tout - la vision d'une Allemagne qui, pour citer monsieur Sarrazin, ne sera plus celle de ses grands-parents et de ses oncles. La vision d'une Allemagne qui vieillit et ne fait plus d'enfants : "En 1965, il y avait 1,3 millions de naissances en Allemagne. En 2009, il n'y en a eu que 650 000. Et sur ce nombre, 250 000 provenaient des populations immigrées, des demandeurs d'asile ou des réfugiés ", a déclaré Thilo Sarrazin sur les ondes de la radio Deutschland Funk.

Des manifestatnts protestent contre les déclarations de Sarrazin

Des manifestatnts protestent contre les déclarations de Sarrazin

Le gène des Juifs

Thilo Sarrazin n'en est pourtant pas à son coup d'essai. C'est lui qui, l'an dernier, avait affirmé que la plupart des habitants arabes et turcs de Berlin n'avaient aucune fonction productive "à l'exception de la vente de fruits et légumes". Il apparait donc que ce monsieur aime manier les clichés. Comme lorsqu'il affirme que l'intelligence moyenne de l'Allemagne diminue en raison du faible niveau d'éducation des immigrés turcs, proche orientaux ou africains.

Les nouvelles déclarations de Thilo Sarrazin ont donc déclenché une vague de critiques de la part des politiques, des organisations musulmanes ou encore des Juifs puisque Thilo Sarrazin a évoqué la question de leur gène commun ce qui, en Allemagne, a un écho particulièrement douloureux. Le Conseil central des Juifs a d'ailleurs qualifié de racistes les affirmations de Thilo Sarrazin.

Le parti social-démocrate, auquel appartient Thilo Sarrazin, a d’ailleurs annoncé qu’il allait engager une procédure disciplinaire qui pourrait se solder par l’exclusion de celui-ci. Enfin, plusieurs hommes politiques ont appelé la Bundesbank, l’employeur de Thilo Sarrazin, a tirer les conséquences de ses déclarations. C’est-à-dire à le licencier.

Auteur : Jean-Michel Bos

Edition : Marie-Ange Pioerron