1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Départ des Tornado pour l'Afghanistan

Ils sont donc partis, les avions Tornado de la Bundeswehr, destination : l’Afghanistan. Même si le gouvernement allemand a exclu jusqu’au bout toute implication directe dans des combats, le rôle tenu par la Luftwaffe dans la province de l’Hindukusch reste controversé, à l’image des commentaires de la presse allemande de ce matin.

Ready to take off ! Sur le tarmac de la base aérienne de Jager, les 6 Tornado de la Luftwaffe ont pris hier leur envol vers l'Afghanistan.

Ready to take off ! Sur le tarmac de la base aérienne de Jager, les 6 Tornado de la Luftwaffe ont pris hier leur envol vers l'Afghanistan.

Certains, comme les Lübecker Nachrichten par exemple, mettent les points sur les « i ». En Afghanistan, l’Allemagne fait partie des nations en guerre. Et peu importe que les appareils allemands participent directement à des combats ou assurent seulement des missions de reconnaissance aérienne comme en Bosnie : combler de cette manière une lacune dans les capacités opérationnelles de l’OTAN, comme ne cesse de le souligner Franz-Josef Jung, le Ministre allemand de la Défense, revient aussi à faire la guerre. Nier cette évidence revient à faire comme les enfants qui se cachent les yeux en croyant devenir invisibles à ce qui les effraie.

D’autres journaux, comme le Münchner Merkur, doutent de l’efficacité de la stratégie militaire de l’Occident. Jusqu’ici, les bombes de l’Alliance atlantique n’ont pas apporté la paix. L’emprise des seigneurs de la guerre et des barons de la drogue sur le pays reste inchangée. Et hors de Kaboul, le pouvoir du gouvernement central est réduit à une peau de chagrin. Le seul problème est qu’abandonner aujourd’hui l’Afghanistan à lui-même, c’est condamner le président Karsaï aux oubliettes de l’Histoire et faire replonger le pays dans le passé.

Et puis, quelques éditorialistes, à l’instar de la Brauschweiger Zeitung, ironisent sur l’état technique des Tornado de la Bundeswehr. Après une première halte en Sardaigne, pour remise en état, et une seconde aux Emirats Arabes Unis, les appareils restants jugés bons pour le service seront remis en état d’accomplir leur mission sur la base allemande de Mazar-I-Sharif pendant dix jours. Avec une telle technique, n’importe quelle ligne aérienne normale ferait faillite et perdrait sa licence.

Pour la Süddeutsche Zeitung enfin, les soldats de la Bundeswehr savent très bien que la mission des Tornado entamée hier ne se terminera pas avec la fin du mandat actuel le 13 octobre prochain. La population allemande devrait s’y préparer. Il n’empêche que ces Tornado représentent pour Berlin un levier efficace pour pouvoir peser davantage sur la stratégie de l’Otan en Afghanistan. Un point important, surtout dans le contexte de la reconstruction du pays, conclut le quotidien.

  • Date 03.04.2007
  • Auteur Christophe LASCOMBES
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2h3
  • Date 03.04.2007
  • Auteur Christophe LASCOMBES
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2h3
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !