1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Défaite du SPD en Sarre et majorité absolue pour la CDU

Nouveau camouflet pour le SPD aux élections régionales de Sarre, ce week-end. Le parti de Gerhard Schröder a perdu près de 14 points par rapport au scrutin de 1999 dans ce Land, le plus petit d’Allemagne par sa surface, et autrefois le fief du social-démocrate Oskar Lafontaine. C’est la CDU qui sort grande gagnante, avec une majorité absolue au parlement régional. Par ailleurs ces élections marquent une progression de l'extrême-droite.

Satisfait de son résultat, Peter Müller (CDU)

Satisfait de son résultat, Peter Müller (CDU)

Pour la tageszeitung de Berlin, ces élections ne changent rien. Elles ne font que confirmer ce que tout le monde savait. Et la taz regrette que la vague de protestation profite injustement à la CDU, alors que son candidat, Peter Müller, avait lui aussi voté au parlement en faveur des réformes.

La Frankfurter Allgemeine Zeitung estime quant à elle que le succès de la CDU s’explique par le choix judicieux de son candidat. Pour elle, Peter Müller incarne non seulement l’identité régionale traditionnelle sarroise, mais, surtout, il a permis à la population de reprendre confiance en elle et de s’affirmer face au gouvernement, face à ses voisins de Rhénanie Palatinat et face, même, au parti conservateur. Une victoire sans surprise, donc, mais qui ne permet pas encore de jauger du retour au pouvoir des conservateurs sur la scène nationale.

L’autre grand quotidien de Francfort, la Frankfurter Rundschau , met un bémol encore plus fort au bon résultat des conservateurs, et va même jusqu’à parler de « victoire en demi-teinte ». Le journal note qu’au-delà de ses attaques anti-immigration et de ses lassis contre les réformes du SPD, il ne faut pas oublier que le bilan de la CDU dans la région est plus que mitigé : chômage endémique, faillites, endettement record. Les chiffres sont moins enchanteurs que les cocoricos officiels. Sauf que personne ne lit les rapports des offices de statistiques. Le facteur émotionnel de leur campagne a donc permis aux conservateurs de gagner, en faisant oublier aux électeurs que leur région ne survit que grâce au compte-goutte des subventions de l’État fédéral. Quoiqu’il en soit, la Frankfurter Rundschau estime que les sociaux-démocrates devraient se tout de même se demander à quoi sont dues ces débâcles électorales qu’ils accumulent. Là encore les chiffres sont là : le gouffre ne cesse de se creuser entre la population et le SPD. Sans parler du score assez bon enregistré par le NPD, parti d’extrême-droite. Le journal y voit un danger latent pour les prochaines élections régionales à l’Est, alors que, peu à peu, le seuil de dégoût qui empêchait jusqu’à présent les citoyens allemands de voter pour les extrêmes ne paraît plus si impossible à franchir.

----------------------------------------------------------------

- Selon les premières estimations, en Sarre, la CDU se voit dotée de près de 48% des voix, contre un peu plus de 30 pour le SPD. Les Verts recueillent 5,6% et les libéraux du FDP 5,2%. L’extrême-droite, bien qu’en progression, n’a pas passé la barre des 5% et ne siègera donc pas au parlement régional.

- Par ailleurs, aujourd’hui, comme tous les lundis désormais, des manifestations sont prévues en Allemagne. La mobilisation reste forte contre les réformes sociales du gouvernement.

  • Date 06.09.2004
  • Auteur Sandrine Blanchard
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9gd
  • Date 06.09.2004
  • Auteur Sandrine Blanchard
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9gd
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !