1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Découverte spectaculaire d'œuvres d'art à Munich

Plus de 1400 œuvres d'art ont été découvertes chez un particulier dans le sud de l'Allemagne. Certaines de ces œuvres de grande valeur appartiennent probablement à des juifs, spoliés sous le régime nazi.

Un portrait du peintre allemand Oto Dix accroché au mur dans la salle où le procureur d'Ausburg s'est adressé à la presse ce 05.11.13

Un portrait du peintre allemand Oto Dix accroché au mur dans la salle où le procureur d'Ausburg s'est adressé à la presse ce 05.11.13

La découverte spectaculaire a été faite en 2012 dans un appartement de Munich (sud) par les services de la douane allemande mais c'est seulement maintenant qu'elle est révélée. Il s'agit précisement de 1406 œuvres d'art, dont la valeur financière n'est pas encore révélée. Lors d'une conférence de presse, le procureur général d'Augsburg Reinhard Nemetz a indiqué que les tableaux découverts proviennent de seize artistes différents.

L'historienne Meike Hoffmann est spécialiste des recherches sur les expropriations de juifs durant le national socialisme

L'historienne Meike Hoffmann est spécialiste des recherches sur les expropriations de juifs durant le national socialisme

Identification des oeuvres

C'est à une historienne de l'art, du nom de Meike Hoffmann, qu'a été confiée la recherche en vue de l'identification des œuvres. Meike Hoffmann a affirmé qu'il ne s'agissait pas uniquement de biens culturels dont les propriétaires ont été spoliés durant la période nazie. L'historienne a par exemple cité un tableau du peintre allemand Albrecht Dürer qui date du XVIè siècle. Tous les éléments découverts ont fait l'objet d'une bonne conservation et sont en très bon état, a-t-elle indiqué avant d'ajouter que les travaux de recherche prendront du temps.

D'après le parquet général d'Augsburg, aucune demande de restitution des oeuvres n'existe au moment où l'affaire est révélée. Mais le Conseil central des juifs d'Allemagne est monté au créneau pour demander qu'une vérification minutieuse soit faite afin que les œuvres volées soient rendues à leur propriétaire d'origine ou leurs ayant-droits.

Les oeuvres d'art ont été découvertes dans un appartement de cet immeuble sis à Munich

Les oeuvres d'art ont été découvertes dans un appartement de cet immeuble sis à Munich

Recel d'oeuvres d'art

Dans l'affaire actuelle, les œuvres découvertes ont été héritées par un certain Cornélius Gürlitt. Son père Hildebrandt était un marchand de tableaux durant la période nazie. En Allemagne, cette affaire soulève une question morale, c'est du moins ce que soutient Uwe Hartmann, directeur du département fédéral chargé d'établir l'origine des oeuvres d'art :

«Sur le plan moral, il est naturellement évident que Gürlitt faisait partie de ces trafiquants d'objets d'art qui ont, directement ou indirectement, tiré profit de la politique de persécution des nazis et l'expropriation des juifs. Le secteur du trafic d'objets d'art continue d'entretenir des fortunes constituées durant la période nazie et on devrait aussi chercher une solution pour y mettre fin.»

Quant au locataire de l'appartement où la découverte a eu lieu, il sera aussi poursuivi pour recel. Cornelius Gürlitt était déjà poursuivi pour fraudes fiscales.

Ci-dessous, le rappel des faits par Elisabeth Cadot

Écouter l'audio 01:43

Oeuvres d'art découvertes à Munich : rappel des faits

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet