Décès de Sigmar Polke | Culture | DW | 11.06.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Culture

Décès de Sigmar Polke

Un artiste plein d'humour, dont l'œuvre était marquée par sa fascination pour les processus chimiques et la politique… le peintre Sigmar Polke s'est éteint à Cologne, à l'âge de 69 ans, des suites d'un cancer

default

affiche de Polke sur la RAF

Sigmar Polke était l'une des principales figures du paysage artistique contemporain.

Les thèmes qui caractérisent peut-être le mieux son œuvre, à ses débuts en tout cas, ce sont le « Wirtschaftswunder », ce miracle économique de l'Allemagne de l'ouest des années 1960, la nostalgie, aussi, couplée à la curiosité de concevoir l'ailleurs et au regard très ironique qu'il portait sur le monde.

Flash Sigmar Polke

A Zürich en 2005

En 1963, Sigmar Polke co-fonde le mouvement du « réalisme capitaliste », en réponse à la doctrine officielle du bloc soviétique – « le réalisme socialiste » - lui qui avait fui la RDA. D'une manière générale, ses œuvres sont pleines de références à l'histoire de l'art et à l'histoire contemporaine, celle que l'on vit. Des images qui jouent sur la transparence. Souvent, il s'agit de reproductions colorées et très agrandies de montages photos projetées sur une toile, dont Polke isole les points de trame, des images qu'il faut donc regarder de loin pour en reconnaître le motif originel, ce qui a fait dire à certains que Sigmar Polke était une sorte de réponse allemande au pop-art américain. Dans les années 1970, il fait entrer des éléments plus oniriques, plus fabuleux dans ses créations sur tissus et expérimente avec la photocopie. Dans les années 1980, il élabore même un procédé emprunté à la photochimie qui fait que ses tableaux changent selon la lumière et la température.

Strand von Sigmar Polke

"Strand", la "plage" version Polke (1966)

Sigmar Polke aura reçu la reconnaissance de ses pairs et du public de son vivant. Ses œuvres figurent parmi celles qui s'arrachent à plusieurs millions – voire dizaines de millions - d'euros sur le marché de l'art. Il a par ailleurs reçu de nombreuses distinctions internationales.

Auteur: Sandrine Blanchard
Edition: Yann Durand

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !