1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Décès de l'ex-président Walter Scheel

L'ancien président de la République fédérale d'Allemagne Walter Scheel, qui a aussi initié le dialogue avec le bloc de l'Est au début des années 1970 comme chef de la diplomatie, est mort ce mercredi à l'âge de 97 ans.

Écouter l'audio 00:27

"C'était une époque importante, mais aussi très tendue" (Walter Scheel à propos du rapprochement avec les pays de l'Est du temps de la guerre froide)

Le monde politique allemand lui rend hommage, ainsi de l'actuel ministre des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier, qui a souligné que "Walter Scheel a très fortement façonné la politique étrangère de l'Allemagne, en des temps difficiles", saluant l'une des grandes figures politiques des premières décennies de la jeune République fédérale. Il a notamment négocié des accords "avec l'Union soviétique, la Pologne" et d'autres pays de l'Est, "des jalons historiques de la politique de détente", qui ont conduit à "la réunification allemande et à surmonter la division de l'Europe", a insisté l'actuel chef de la diplomatie allemande.

Il y a quelques années, Walter Scheel avait lui-même déclaré à propos de cette Entspannungspolitik, politique de détente:

Deutschland Polen 40 Jahre Kniefall

Walter Scheel (g.), assiste à la signature du traité germano-polonais de Varsovie, le 7 décembre 1970

"C'était l'époque où, après l'intégration à l'ouest et l'amitié déjà établie avec les voisins à l'ouest, nous avions à passer des traités avec nos voisins de l'est, pour essayer de parvenir à une normalisation des relations avec les pays d'Europe centrale et de l'Est. C'était une époque très importante, mais aussi très tendue..."

L'actuel président allemand, Joachim Gauck a de son côté souligné qu'avec sa politique européenne et tournée vers l'Est, en pleine guerre froide, il a oeuvré "pour la compréhension et la réconciliation de notre continent".

Walter Scheel a été chancelier pendant… neuf jours, après la démission en 1974 de Willy Brandt, puis a été élu avec les voix libérales et sociales-démocrates à la présidence, fonction essentiellement honorifique qu'il a assumée jusqu'en 1979.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !