1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Début mouvementé du dialogue en RDC

Conduit par le facilitateur de l'UA, l'ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo, le dialogue a débuté sous de mauvaises auspices : des affrontements entre différentes factions de l'opposition ont eu lieu.

Écouter l'audio 07:15

"Nous estimons qu'il y a certains préalables qui doivent être pris en compte pour la réussite de ce dialogue"(Me Venance Kalenga, ACAJ)

Le "dialogue national" a démarré jeudi à Kinshasa à l'absence d'une importante frange de l'opposition qui considère ce forum comme un "piège" du pouvoir à moins de quatre mois de la fin du mandat du président congolais Joseph Kabila. Le "Rassemblement", une coalition des forces politiques et sociales autour de l'opposant historique Tshisekedi, boude ce forum et conditionne sa participation à une série de préalables dont la libération des prisonniers politiques et d'opinion et l'arrêt des poursuites contre l'opposant Moïse Katumbi, candidat déclaré à la présidentielle. Tout comme certains partis d'opposition, une partie de la société civile sera absente des travaux de ce dialogue. C'est le cas de l'Association Congolaise pour l'Accès à la Justice. N'est-ce pas une erreur ? Ecoutez les explications de son chargé de protection, Me Venance Kalenga, en cliquant sur le lien ci-dessus.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !