1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Dossier

Début de l'ère post-Moubarak en Egypte

La fête a duré toute la nuit après l’annonce de la démission du président Moubarak. Alors que la situation revient lentement à la normale dans la capitale, les Egyptiens regardent vers l’avenir.

default

« Enfin, il est parti » : la presse salue le départ du président

A l’annonce du départ du chef de l’Etat vendredi soir, les Egyptiens ont laissé exploser leur joie. Les milliers de manifestants réunis sur la place Tahrir dans le centre de la capitale ont fêté la fin de « l’ère Moubarak », qui aura duré 30 ans. Malgré la liesse, le mouvement de contestation entend bien rester actif pour assurer le bon déroulement de la transition politique. Le militant pour la démocratie Mahmoud Adel El Hetta est l’un des leaders des manifestants :

Ägypten Kairo Rücktritt Mubarak

Joie et soulagement au sein de la population égyptienne

« D’abord nous célébrons cette victoire. Ensuite nous allons surveiller de près le développement de la situation. Nous avons d’autres exigences : la dissolution du parlement, la modification de la constitution et l’ancrage de la démocratie pour assurer des élections libres et équitables. Nous allons rester ici et être vigilants. »

Les organisateurs des manifestations exigent aussi la levée de l'état d'urgence instauré par le président Moubarak. Ils se sont engagés à rester sur la place Tahrir jusqu'à ce que l’armée, qui détient désormais le pouvoir dans le pays, accepte leur programme de réformes démocratiques.

De son côté, le conseil suprême des forces armées a promis samedi une « transition pacifique » vers « un pouvoir civil élu ». Il a assuré que l'Egypte respecterait les traités régionaux et internationaux qu'elle a signés. Samedi matin, civils et militaires ont commencé à enlever les barricades érigées dans le centre de la capitale. Par ailleurs, l’armée a décidé d'alléger de quatre heures le couvre-feu en vigueur au Caire, à Alexandrie et à Suez.

Ägypten Mubarak Rücktritt Reaktion Jemen

Les Yéménites ont félicité les Egyptiens pour la chute du président Moubarak

La communauté internationale a largement salué le départ du président Moubarak. La chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, a assuré les Egyptiens de son soutien et a appelé à la tenue rapide d'élections démocratiques. Le président américain Barack Obama a quant à lui appelé l’armée à respecter les droits du peuple et a parlé d’un moment historique :

« Le peuple égyptien a parlé, sa voix a été entendue et l’Egypte ne sera plus jamais la même. Mais ce n’est pas la fin de la transition, c’est seulement le début. Il aura sans doute des jours difficiles et beaucoup de questions sont encore à résoudre. Mais je suis certain que le peuple égyptien peut trouver les solutions, dans la paix, de façon constructive et dans l’esprit d’unité de ces dernières semaines. »

La chancelière allemande Angela Merkel a elle aussi qualifié la démission du président Moubarak de « changement historique ». Elle a souhaité aux Egyptiens une société sans corruption, censure ni torture. Angela Merkel a aussi appelé le futur régime égyptien à respecter « la sécurité d'Israël » et le traité de paix avec l’état hébreu.

Auteur : Aude Gensbittel
Edition : Dirke Köpp

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet