1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Economie et développement

Croissance à tout prix : quand la presse se rebiffe

Dans certains pays, il est compliqué pour les médias de parler librement des mauvaises pratiques des entreprises sans s'attirer des ennuis. Illustration avec deux exemples récents au Nigeria et en Chine.

Un kiosque à journaux à Lagos, au Nigeria

Un kiosque à journaux à Lagos, au Nigeria

L'avenir de la croissance, c'était cette année le thème du Forum mondial des médias, le rendez-vous international de réflexion sur le journalisme et le développement organisé par la Deutsche Welle. Pendant trois jours, à la mi-juin à Bonn, il a donc été question de ce que doit être l'économie de demain et du rôle que les médias peuvent jouer dans le dialogue entre le grand public, les décideurs politiques et le monde de l'entreprise notamment.

Cette semaine, le magazine Économie et développement revient sur ce débat et notamment sur les limites de la liberté d'informer quand des intérêts économiques sont en jeu. Maja Braun s'est intéressée aux cas de la journaliste nigériane Toyosi Ogunseye et du Chinois Qing Zhou.

L'invitée de l'interview de la semaine est Djénéba Traoré, la directrice générale de l'Institut de l'Afrique de l'Ouest, basé au Cap-Vert. Cet institut, créé il y a trois ans, est un centre de réflexion sur les défis de l’intégration régionale en Afrique de l’Ouest. Il a aussi vocation, par son travail de recherche, à accompagner la prise de décisions politiques. Djénéba Traoré évoque les enjeux de l'intégration régionale.

Écouter l'audio 12:28

Croissance à tout prix : quand la presse se rebiffe

Archives

Audios et vidéos sur le sujet