1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Crise, crise et encore crise.

Banques toujours fragiles, chute des monnaies en Europe de l’Est , aggravation des déficits et des millions d’emplois perdus...la situation économique est tendue en Europe.

Neuwagen stehen am Mittwoch (03.12.2008) bei Monschau verschneit vor dem Laden eines Händlers. Die deutsche Autoindustrie steckt wegen des massiven Absatzeinbruchs in der schwersten Krise seit Anfang der 90er Jahre und muss Tausende Stellen streichen. Foto: Oliver Berg dpa/lnw (zu dpa 0515) +++(c) dpa - Bildfunk+++

La production de voitures a chuté de 34% par rapport à janvier 2008

C’est tout un symbole de la puissance industrielle allemande, mais aussi de ses déboires actuels : le secteur automobile. Les fabricants de limousines haut de gamme subissent la crise de plein fouet. Bénéfices divisés par trois pour la firme à l’étoile pour l’année 2008. Les immatriculations dans ce secteur ont chuté de 14% en janvier, les exportations ont fondu comme neige au soleil...

Reportage à Munich de Isabelle Hartmann qui a rencontré des ouvriers à la sortie d’une usine du célèbre constructeur bavarois

London - 3.2.09: Cranes in the City of London Copyright: picture alliance/photoshot

Fini les marchés florissants à la troisième place boursière mondiale.

A Londres, l a City, le cœur financier de la Grande Bretagne, subit le contre coup de la plongée de la livre sterling et de la mauvaise santé des banques britanniques. Depuis le début de la crise, la Royal Bank of Scotland, la Banque la plus ancienne du pays a perdu 97% de sa valeur, en raison des actifs dit toxiques qu’elle détenait. Et tandis que dans une économie en profonde récession, la livre sterling continue à chuter, le secteur de la finance perd tous les jours des emplois : on s’attend ainsi à 60 000 postes en moins en 2009 dans la City.

Le symbole de la prospérité britannique est-il menacé ? Nous prendrons le pouls de la City avec un reportage de Muriel Delcroix.

European Union Commissioner for Economic and Monetary Affairs Joaquin Almunia, talks to the media at the end of the EU Ecofinance Council held at the EU Council building in Brussels, Tuesday, Jan. 20, 2009. (AP Photo/Thierry Charlier.)

Joaquin Almunia, commissaire aux Affaires économiques et monétaires

L’actualité de la semaine : les déficits excessifs

Dans six pays européens, dont la France, l’Espagne et la Grèce, le déficit public a dépassé en 2008 la limite des 3% du Produit intérieur brut, la ligne rouge à ne pas franchir prévue par le Pacte de stabilité européen.

La Commission a donc mis en garde ces pays et engagé une procédure qui pourrait se solder par des sanctions financières.

Par Marco Wolter