1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Crise alimentaire au Soudan du Sud, au Nigeria, en Somalie et au Yémen.

Malnutrition pour la moitié de la population du Soudan du Sud. Dans la région d'Unité, dans le nord du pays, plus de 100.000 personnes souffrent d’une très grave famine. 

 

 "Cette crise est causée par l’homme", accuse la taz, die tageszeitung. "S’il n’y avait pas de guerre civile, les gens ne devraient pas fuir devant les soldats, ils ne devraient pas abandonner leurs champs et leurs moissons et le peu qu’ils possèdent ou chercher refuge dans des camps de l’ONU surpeuplés. Et‚ s‘il n’y avait pas de guerre civile au Soudan du Sud, les „seigneurs de guerre“ n‘y règneraient pas en maîtres depuis l’indépendance du pays en 2011. Des seigneurs de guerre qui transfèrent leurs milliards de pétrodollars à l‘étranger et mettent sans remords leur pays à feu et à sang ! La réaction de la politique internationale face à ce drame est ridicule, s’indigne le quotidien berlinois. La mission onusienne au Soudan du Sud est divisée intérieurement, paralysée politiquement et militairement inactive ! Le Conseil de Sécurité des Nations unies n’a même pas réussi à imposer un embargo sur les armes. Mais il faut tout de même apporter de toute urgence une aide à la population affamée du Soudan du Sud !", exige la taz en conclusion…

Südsudan WFP Hilfe in Rubkuai (Reuters/S. Modola)

Un avion du PAM, le Programme Alimentaire Mondial, largue des sacs de vivres au dessus du village de Rubkuai dans l'Etat de l'Unité dans le nord du Soudan du Sud.

 

 

"Les gens meurent de faim dans un pays riche en minerais!", dénonce la Rhein-Zeitung : " Le Soudan du sud aurait normalement de bonnes chances de devenir l’une des régions les plus prospères d’Afrique – si les rentrées de devises n’étaient pas immédiatement dépensées pour des armes et des conflits armés… Et que personne ne dise que le destin des Soudanais ne concerne pas l’Europe, souligne le journal de Coblence, qui avertit : "Un continent fier de ses valeurs chrétiennes ne peut pas fermer les yeux devant ceux qui souffrent de la faim sur le continent voisin – aussi dans ses propres intérêts"….

Südsudan Frauen mit Säcke in Nimini village (Reuters/S. Modola)

Dans le nord du pays des femmes transportent de la nourriture vers leur village de Nimini.

 

Et la Neue Osnabrücker Zeitung rappelle qu’à côté "du Soudan du Sud, la famine menace aussi au Nigeria, en Somalie et au Yémen. Et une fois encore", déplore le journal,  "ce sont les plus faibles qui sont les plus touchés: dans ces quatre Etats, 1,4 millions enfants risquent de mourir, si on les aide pas de toute urgence" … 

 

Nouveau conseiller américain à la Sécurité

 

"Un très bon choix ", selon la Süddeutsche Zeitung. " Agé de 54 ans, le général Herbert Raymond McMaster -appelé HR- a une carrière militaire modèle derrière lui. Mc Master, soldat de l’armée blindée, est un diplômé de la prestigieuse académie militaire de West Point.

Us-Präsident Trump ernennt Generalleutnant H.R. McMaster zum Nationalen Sicherheitsberater (Reuters/K. Lamarque)

Le général trois étoiles H.R.McMaster est un stratège apprécié à la fois par les Républicains et par les démocrates.

Stationné au début des années 90 dans le 2ème régiment de cavalerie à Bamberg en Allemagne, il a participé dans cette unité de chars à la première guerre en Irak en 1991. Ensuite, ce spécialiste de la contre-insurrection a occupé diverses fonctions de haut niveau au sein du commandement central américain pendant les guerres en Afghanistan et en Irak. McMaster a l’expérience du combat, il a été plusieurs fois médaillé pour son comportement sur les champs de bataille… En Afghanistan et en Irak, McMaster a tenté d’éviter les fautes commises au Vietnam et de ne pas user des mêmes méthodes brutales pour ne pas faire de la population des ennemis des troupes américaines. Ce qui n’a que très partiellement réussi. Tout de même, conclut la Süddeutsche, McMaster, titulaire d’un doctorat d'histoire, connaît les conséquences de la guerre et il peut en avertir le président Donald Trump. "  

 

Question migratoire et sécurisation des frontières de l’Europe… 

 

"Malgré les efforts des Européens pour contrôler l’émigration clandestine à partir de la Libye, le flux de migrants ne tarit pas, relève la FAZ, la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Mais si les Syriens et Irakiens sont encore majoritaires parmi les migrants et réfugiés, il est déjà clair qu’à longue échéance, la plus forte pression migratoire viendra de l’Afrique.

Italien Küstenwache rettet Flüchtlinge
Object name
ITALY - MIGRANTS - RESCUE - SEA
Object name
ITALY - MIGRANTS - RESCUE - SEA
Object name
ITALY - MIGRANTS - RESCUE - SEA
(Getty Images/AFP/G. Isolino)

Dans le port de Messine: Migrants subsahariens sauvés par des gardes-côtes italiens

C’est pourquoi, estime la FAZ, il est juste que le ministre allemand de l’Intérieur exige de mettre plus rapidement en vigueur les diverses mesures de l’UE pour la protection des frontières. Car, conclut le journal de Francfort, "si l’Europe veut rester un continent qui garantit l’asile à tous les persécutés politiques, alors elle ne doit pas, elle ne peut pas laisser entrer tous ceux qui le souhaitent sans distinction!  " 

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !