1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Crime d'honneur: neuf ans de prison

Le jugement est tombé ce matin à Berlin. Neuf ans de prison ferme pour le meurtrier de Hatun Sürücü, une jeune femme de 23 ans. C’est le dénouement du procès pour « crime d’honneur ». Un procès qui aura duré 7 mois. Le frère d’Hatun, un jeune turque berlinois, a été reconnu coupable d’avoir assassiné sa sœur pour sauver l’honneur de sa famille.

Les deux frères présumés complices sortent acquittés du procès pour crime d'honneur

Les deux frères présumés complices sortent acquittés du procès pour crime d'honneur

Un procès spectaculaire qui a ému toute l’Allemagne. Le 7 février 2005, Hatun Sürücü est tombée sous les balles de son frère Ayhan, pour avoir voulu mener sa propre vie.

Le tribunal de grande instance a condamné le meurtrier à une peine de neuf ans et trois mois de prison ferme. Ses deux grands frères, accusés de complicité, ont été eux acquittés. Une peine qu’Ayhan purgera dans une prison pour jeunes adultes, étant âgé à l’époque des faits de 18 ans.

Arnd Boecker, porte-parole du ministère du public :

« Le ministère public a constaté que ses frères et toute sa famille se sont sentis outragés par le mode de vie libre et à l’occidentale menée par Hatun. »

Hatun s’était séparée de son époux, après un mariage forcé. Elle avait alors choisi d’élever son fils seule et voulait mener sa vie comme n’importe qu’elle autre femme en Europe.

Mais l’honneur de la famille était plus important que sa liberté. Selon son frère cadet, la jeune fille est allée à l’encontre des traditions de sa famille, originaire de Turquie.

Le crime a été aussi motivé, ainsi pense le tribunal, par une certaine lecture de l’Islam. Un Islam bafoué par le comportement de la jeune femme qui a déshonoré la famille en a alors jugé son frère. Un acte inacceptable pour Cem Özdemir, député allemand des verts au Parlement Européen :

« Nous devons faire face à un phénomène qui a introduit la notion d’honneur. Une notion propagée en Allemagne par des personnes venues du sud-est de la Turquie. Cette idée de l’honneur ne doit plus continuer à exister ni ici, ni en Turquie ou dans tout autre pays. Pour cela, il est important d’envoyer un signal clair avec des peines lourdes. »

Pourtant, les crimes d’honneur ne sont pas réservés aux seuls pays musulmans comme le souligne Myria Böhmecke, directrice de la campagne « non aux crimes au d’honneur » :

« Les pays touchés par ce phénomène sont des pays comme le Pakistan, la Jordanie ou encore la Turquie. Mais ça n’arrive pas que dans les pays musulmans. Le phénomène existe aussi au Brésil, en Equateur ou en Inde ».

Selon les nations Unies, environ 5000 femmes meurent chaque année dans le monde, victimes de crimes d’honneur. L’année dernière, sept femmes ont ainsi été

assassinées en Allemagne pour avoir déshonorer leur famille.

  • Date 13.04.2006
  • Auteur Julien Mechaussie
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C76W
  • Date 13.04.2006
  • Auteur Julien Mechaussie
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C76W