Crainte de tensions ethniques au Burundi | Afrique | DW | 06.04.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Crainte de tensions ethniques au Burundi

Alors que le Rwanda commémore le début du génocide de 1994, la crainte de tensions ethniques est ravivée au Burundi. Un projet de recensement ethnique dans les administrations provoque la controverse.

Pierre Nkurunziza, président du Burundi

Pierre Nkurunziza, président du Burundi

À l'inverse du Rwanda, le Burundi n'a pas gommé officiellement l'appartenance ethnique de ses citoyens. Les accords de paix conclus à l'issue de la guerre civile prévoient des quotas ethniques dans la répartition des postes gouvernementaux. Mais le sénat burundais est à présent accusé de procéder à un recensement ethnique dans les administrations. Des voix s'élèvent pour critiquer cette démarche qui risque de raviver la haine ethnique sur les lieux de travail.

Écoutez la correspondance de Domitille Kiramvu.

Édition : Marie-Ange Pioerron

Écouter l'audio 02:14

"Qui nous dit que, demain, ces listes ne seront pas employées pour discriminer des gens ?"

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !