1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Course contre la montre au Japon

La situation dans la centrale nucléaire de Fukushima-Diachi au Japon menace d'échapper à tout contrôle. Et pendant ce temps les travaux de secours aux populations sinistrées se poursuivent dans le nord est du pays.

This image made available from Tokyo Electric Power Co. via Kyodo News, shows the damaged No. 4 unit of the Fukushima Dai-ichi nuclear complex in Okumamachi, northeastern Japan, on Tuesday March 15, 2011. White smoke billows from the No. 3 unit. (AP Photo/Tokyo Electric Power Co. via Kyodo News) JAPAN OUT, MANDATORY CREDIT, NO LICENSING IN CHINA, HONG KONG, JAPAN, SOUTH KOREA AND FRANCE

Le réacteur nucléaire de Fukushima échappe au contrôle. Les radiations augmentent dangereusement.

C'est une course contre la montre à laquelle se livre le gouvernment japonais. Dans la centrale de Fukushima, qui semble échapper à tout contrôle, la radioactivité augmente. Elle s'accroit aussi autour de la centrale, où les populations - quelques 200 000 personnes - ont été évacuées dans un rayon de 30km. A Tokyo la capitale qui se trouve à 250km, les habitants gardent leur calme. Pourtant ceux qui le peuvent partent en direction du sud. Et peu à peu , de nombreux Japonais perdent confiance dans les déclarations de leur gouvernement et de l'exploitant de la centrale:" Ils nous disent qu'il ne faut pas se faire de souci. Mais pour moi la question est : est-ce qu'ils nous disent la vérité? Je suis très inquiet"

People taking a shelter by an evacuation order are provided hot meal in Namiemachi in Fukushima Prefecture (State) as Fukushima Daiichi power plant's Unit 1 affected by a massive earthquake is facing a possible meltdown, Saturday, March 12, 2011, one day after a giant quake and tsunami struck the country's northeastern coast. (AP Photo/Kyodo News) MANDATORY CREDIT, NO LICENSING ALLOWED IN CHINA, HONG KONG, JAPAN, SOUTH KOREA AND FRANCE

Des rations de secours pour les populations qui ont éte installées dans des refuges.

Du coup dans les magasins les étagères se vident, lait, riz, viande, les habitants font des achats en prévision du pire. A l'heure actuelle heureusement les vents chassent les particules radioactives vers le Pacifique.

Survivre dans les décombres

C'est la course contre la montre aussi le nord est du pays où le tsunami, a englouti des villages entiers. 11 000 victimes ont déjà été dénombrées. Et les équipes de secours travaillent jusqu'à l'épuisement pour essayer de trouver encore des survivants. D'autres cherchent à retrouver des parents, des amis ou des collègues dont ils sont sans nouvelles. C'est le cas de Mioko Nishimura absente au moment du tsunami et qui cherche maintenant dans le paysage dévasté ses collègues et amis: "Je me demande où ils peuvent être. Peut-être en haut dans l'école. J'ai déjà été au centre d'évacuation, mais ils n'y sont pas. C'est inimaginable."

Dans ce paysage d'apocalypse, les survivants sont totalement démunis. Depuis des jours ils n'ont plus d'eau, d'électricité, de gaz ou de nourriture. Et même dans les centres de secours d'urgence, la situation n'est guère meilleure. Pourtant ,malgré ce drame, les Japonais gardent un calme qui impressionne les étrangers encore sur place.

Auteurs:Juri Rescheto, Bernd Musch-Borowska et Elisabeth Cadot.
Edition: Ibrahim Tounkara

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !