Coupe de cheveux « à la grecque » | Carrefour Europe | DW | 19.05.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Carrefour Europe

Coupe de cheveux « à la grecque »

Le « haircut » dans le jargon de la finance c’est quand un pays ne rembourse pas ses dettes. Le scénario de la restructuration est de plus en plus évoqué alors que la Grèce ne parvient pas à réduire son endettement.

Lundi, les ministres des finances se sont entendus pour apporter une aide de 78 milliards d’euros au Portugal, le troisième pays à se placer sous le parapluie financier de l’Europe. Avant le Portugal, il y a eu l’Irlande et la Grèce. Mais si l’aide au Portugal n’est en rien une surprise, la situation en Grèce continue à entretenir de profonds soucis. En effet, en dépit d’une aide de 110 milliards d’euros accordée en mai 2010 et plusieurs plans de réductions des dépenses, Athènes n’arrive pas à endiguer son endettement qui devrait dépasser 150% du produit intérieur brut (PIB).

Dans ces conditions, on commence à parler d’une restructuration de la dette. Entendez par là le fait que la Grèce pourrait ne pas rembourser tous ses emprunts. C’est Jean-Claude Juncker, le président de l’Eurogroupe, qui a jeté un pavé dans la mare en évoquant une « restructuration douce ».

Auteur : Jean-Michel Bos