1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Dossier spécial

Coup d'envoi de la CAN 2015

La 30ème édition du tournoi commence samedi en Guinée-Equatoriale. L'hôte de la compétition ouvre le bal par un match contre le Congo. Bien malin celui ou celle qui serait en mesure de dire qui remportera le trophée.

Le stade de Bata est fin prêt pour accueillir la première rencontre du tournoi entre la Guinée équatoriale et le Congo

Le stade de Bata est fin prêt pour accueillir la première rencontre du tournoi entre la Guinée équatoriale et le Congo

Une fois de plus, la Coupe d'Afrique des Nations offre un plateau très intéressant, très dense, puisque plusieurs équipes peuvent prétendre à la victoire finale. Si on devait dégager un favori, ce serait probablement l'Algérie: meilleure équipe africaine du moment, "El Khadhra" (la Verte) surfe sur la vague de sa très belle Coupe du monde. Et l'arrivée de l'entraîneur Christian Gourcuff en lieu et place de Vahid Halilodzic n'a rien changé: les Fennecs sont toujours aussi forts, en témoignent leur campagne de quailfications, où ils ont fini avec cinq victoires et une défaite.

Attention aux Camerounais... entre autres

Mais les Fennecs ne devraient pas crier victoire trop tôt car certaines sélections peuvent réserver quelques surprises. Les Lions Indomptables du Cameroun, par exemple, reviennent bien suite à leur Mondial désastreux au Brésil; l'entraîneur allemand Volker Finke a été conservé, et a fait un peu de nettoyage dans son effectif.

Les Lions indomptables sont prêts à en découdre

Les Lions indomptables sont prêts à en découdre

Des cadres comme Samuel Eto'o ou encore Alexandre Song, considérés comme perturbants pour le groupe, ont été mis de côté, ce qui a fait un grand bien à l'équipe.

Autres équipes pouvant viser très haut, le Ghana, qui rêve de soulever le trophée suprême depuis 1982, et la Côte d'Ivoire, qui n'a plus remporté la CAN depuis 1992. Il faudra également compter sur le Sénégal et sa puissance offensive impressionnante, ainsi que sur la Tunisie, qui a retrouvé la sérénité depuis l'arrivée du Belge Georges Leekens en qualité d'entraîneur.

Guinée équatoriale et Congo ouvrent le bal

La première rencontre a lieu samedi à 16h temps universel, avec la Guinée-Equatoriale, pays organisateur, qui affrontera le Congo-Brazzaville. La Guinée-Equatoriale a remplacé le Maroc au pied levé et qui n'a eu que deux mois pour préparer la CAN. Du coup, il y a eu quelques couacs, comme par exemple, l'absence de fonds pour le transport des différentes sélections, ou encore deux stades sur quatre qui n'étaient pas terminés.

Le président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema remplit les stades en achetant lui-même les billets

Le président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema remplit les stades en achetant lui-même les billets

En outre, le président Teodoro Obiang Nbguema a décidé de mettre la main à la poche et d'acheter 40 000 billets pour les plus démunis, histoire de ne pas se retrouver avec des enceintes vides. Mais à partir de demain, place au jeu.

Appel au fair-play

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU et chef du Bureau régional des Nations Unies pour l'Afrique centrale (UNOCA), M. Abdoulaye Bathily, encourage les équipes à observer le fair-play et à renforcer l'esprit de fraternité durant la CAN. « Le football n'est pas seulement un jeu ou un divertissement, mais aussi un moyen de promouvoir et de diffuser les valeurs telles que l'endurance, la diversité, la solidarité et l'esprit d'équipe ainsi que l'acceptation des règles établies », a déclaré M. Bathily.