1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Culture

Coup d'envoi de la Berlinale

Tapis rouge pour la 57ème édition de la Berlinale. C’est ce soir que sera donné le coup d’envoi du festival du film de Berlin . D’ici le 18 février, près de 400 films vont être projetés dans les salles obscures de la capitale allemande . Parmi eux, 22 films sont en lice pour décrocher l’ours d’or de la compétition. Sophie Grènery nous dresse les grandes lignes de la programmation 2007.

La Môme fait l'ouverture

"La Môme" fait l'ouverture

La guerre et ses conséquences : ce sera l’un des fils rouges de cette 57ème Berlinale. Hors compétition, les festivaliers découvriront en première européenne « lettre d’iwo Jima » le second volet du diptyque de Clint Eastwood consacré à la bataille du Pacifique, vu cette fois-ci du côté japonais. Autre géant du cinéma américain passé derrière la caméra, Robert de Niro présentera dans « le bon berger » le recrutement des premiers agents de la CIA dans les années 40. Alors que les « Faussaires », le long-métrage de l’Autrichien Stefan Ruzowitzky relate un épisode véridique de la guerre : la fabrication à grande échelle de livres sterling par des prisonniers de camp de concentration, une opération destinée à déstabiliser la Grande-Bretagne. Autre accent de la programmation : les difficultés économiques et leurs répercutions sur les individus. Citons par exemple Yella , le film de Christian Petzold dans lequel une jeune femme originaire de l’est de l’Allemagne tente de refaire sa vie à l’ouest du pays. Cette année Christian Petzold est le seul réalisateur allemand en lice pour l’ours d’or. Maigre représentation de l’Afrique également pour cette édition de la Berlinale. Dans la section Forum , Salif Traoré du Mali présentera « Faro, la Reine des Eaux « , un film sur le contraste entre vie urbaine et vie rurale. Le Belge Pierre-Yves Vanderweed reviendra dans son documentaire « le cercle des noyés » sur la répression en Mauritanie dans les années 80.

Mais pour commencer place à une Française, un tout petit bout de femme qui voyait la vie en rose... Edith Piaf, « La môme » d’olivier Dahan a été choisi comme film d’ouverture. Une voix inoubliable résonnera ce soir dans l’immense palais de la Berlinale .

  • Date 08.02.2007
  • Auteur Sophie Grènery
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2md
  • Date 08.02.2007
  • Auteur Sophie Grènery
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2md
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !