Corée du Nord: réactions après le tir | International | DW | 07.04.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Corée du Nord: réactions après le tir

Washington fait pression pour obtenir un texte qui condamnerait le régime de Pyongyang. Selon les Occidentaux, la Corée du Nord viole la résolution de l'ONU interdisant à Pyongyang d'effectuer des essais nucléaires.

default

Protestations en Corée du Sud ce dimanche

Pour la Corée du Nord, c'est clair : il s'agit d'un simple lanceur de satellite qui a été envoyé dans l'espace samedi dernier. Pour les experts internationaux, il est tout aussi clair qu'il s'agit d'un nouvel essai de missile à longue portée, en violation de deux résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU. De là, la vive réaction du Japon notamment. Taro Aso, Premier ministre.


« Ils ont lancé cette fusée, malgré les mises en garde du monde entier, et particulièrement des Etats-Unis, de la Corée du Sud et du Japon. Nous ne pouvons pas accepter cela. »


Südkorea Nordkorea Presse Reaktionen auf Raketentest

Aucun texte n'est sorti de la réunion à l'ONU de dimanche dernier. Les discussions se poursuivent depuis, en marge du Conseil de sécurité, entre les cinq membres du Conseil et le Japon. Seulement voilà, la Russie et la Chine appellent à la modération. Pékin estime que Pyongyang a le droit à un usage pacifique de l'espace. Moscou se dit inquiète de ce tir, mais est opposée à ce que l'on tire des conclusions précipitées.


Nordkorea Raketenstart

Tout cela, alors que le président américain Barack Obama vient de proposer à Prague de relancer les efforts contre la prolifération de l'atome, avec comme objectif, aboutir à un monde sans armes nucléaires. Une vue des choses que soutient particulièrement Berlin. Frank-Walter Steimeier, le chef de la diplomatie allemande, souligne en ce sens l'action nécessaire à la fois des Américains et des Russes.


« Il serait en ce sens important que la Russie et les Etats-Unis, les deux plus grandes puissances nucléaires, s'accordent sur l'élaboration d'un nouveau traité Start. Les présidents Medvedev et Obama se sont entendus à ce sujet au sommet de Londres. Espérons que les négociations aboutiront à la fin de l'année. »


Le traité Start-1, conclu pendant la Guerre froide, prévoit une réduction des arsenaux nucléaires des deux pays. Il arrive à échéance en fin d'année.





default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !