1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Controverse autour d'une "loi sur l'islam"

Certains membres du parti conservateur allemand CDU proposent d'instaurer une loi pour mieux contrôler le fonctionnement et le financement des associations et lieux de culte des musulmans d'Allemagne. Avis de tempête!

Symbolbild Radikalisierung in Moscheen (picture alliance/dpa)

Comment éviter la radicalisation sans tomber dans la discrimination?

Ça y est! La campagne électorale est lancée en Allemagne. A quoi le remarque-t-on ? Les sujets sensibles sont mis sur la table et les partis politiques s'écharpent sur leurs idées de réformes. L'un des derniers sujets de dispute en date : l'islam. Avec une discussion animée au sein du camp conservateur sur la nécessité d'intégrer dans le programme électoral de la CDU/CSU (parti d'Angela Merkel) un projet de loi destiné à définir les droits et devoirs des musulmans d'Allemagne. Une idée qui fait bondir l'opposition. 

Deutschland Islamisten-Moschee Fussilet hat geschlossen (picture-alliance/dpa/P. Zinken)

"Cette mosquée est fermée définitivement", pouvait-on lire le 21 février sur la porte de ce lieu de culte berlinois, proche des milieux radicaux

Le contenu en résumé

Qu'est-ce que c'est que cette loi sur l'islam ? Les principales propositions concrètes sont les suivantes : un enregistrement des lieux de culte et des associations confessionnelles des musulmans d'Allemagne, l'interdiction d'un financement venu de l'étranger pour ces structures. Par ailleurs, le texte doit réguler les modalités des funérailles religieuses et le recours à un imam pour les prisonniers.

L'idée d'une loi sur l'islam émane d'un certain Jens Spahn, élu CDU. Elle traduit, cette idée, le désir de certains conservateurs, de mieux contrôler ce qui se passe dans les mosquées d'Allemagne et d'éviter la radicalisation religieuse au sein de la communauté musulmane du pays. Certaines figures du parti ont appuyé cette suggestion d'une « loi sur l'islam », à l'instar de la vice-présidente.

 

Une proposition anticonstitutionnelle?

L'opposition critique la dangerosité du projet. Omid Nouripour, élu écologiste, lui-même musulman, exprime au micro du Deutschlandfunk son incompréhension et sa colère envers une idée qu'il juge discriminatoire:

« C'est en opposition totale avec la loi fondamentale actuelle, qui proclame l'égalité entre les religions. Ça montre que la CDU ne sait plus quoi inventer et qu'ils multiplient les pitreries dès qu'il s'agit des musulmans et de l'islam. »


Symbolbild - Islamfeindlichkeit (picture-alliance/Ralph Goldmann)

L'opposition et certains membres de la CDU jugent la proposition de loi discriminatoire et anticonstitutionnelle

Le parti social-démocrate membre de la coalition au pouvoir s'inscrit lui aussi en faux. Pas question de soutenir un tel projet de la CDU. Le vice-président du SPD, Olaf Scholz, pose la question de la constitutionnalité même d'une « loi sur l'islam ». Si on légifère, alors uniformément pour toutes les religions. Le Conseil des musulmans parle d'un populisme qui rend tous les musulmans suspects a priori.

Au sein même du parti conservateur, les dissensions sont grandes. Le chef du groupe parlementaire de la CDU, Volker Kauder, et l'ancien secrétaire-général du parti ont qualifié le projet d' « idée populiste et saugrenue ». Beaucoup  mettent en garde contre l'instrumentalisation d'une minorité à des fins électoralistes.

Devant le tollé général, le porte-parole du gouvernement à majorité CDU a dû préciser qu'aucune « loi sur l'islam » n'était pour l'heure à l'ordre du jour.
 

 

 

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !