1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Consultations sur le Brexit à Berlin

Le ballet diplomatique bat son plein après l'annonce du Brexit - la sortie de la Grande Bretagne de l'Union Européenne - et avant le sommet qui réunira les dirigeants européens à Bruxelles mardi et mercredi.

A Berlin, Angela Merkel a reçu ce lundi le président du Conseil européen Donald Tusk, le président français François Hollande ainsi que le Premier ministre italien Matteo Renzi.

Ambiance morose au sein de la famille européenne

Si la plupart des dirigeants semblent d'accord pour afficher une certaine solidarité face à la crise, des dissonances se font sentir en ce qui concerne le début de la procédure de Brexit.

La chancelière allemande prône la prudence et la patience. Angela Merkel dit comprendre que la Grande-Bretagne puisse avoir besoin de temps pour réfléchir. Elle ne souhaite donc pas précipiter les choses.

Japan G7 Gipfel Francois Hollande

Le président français François Hollande souhaite que le "divorce" se fasse au plus vite

Ses invités du jour eux ne le cachent pas : ils veulent que le divorce se fasse au plus vite. François Hollande, Donald Tusk et Matteo Renzi l'ont souligné lors de leurs entretiens avec la chancelière. Ils ne souhaitent pas attendre l'entrée en fonction du nouveau gouvernement britannique. Pour le Premier ministre italien, cette crise constitue la meilleure occasion pour l'Europe de prendre un nouveau départ. Il ne faudrait pas selon lui que les 27 s'engagent dans des discussions sans fin sur les modalités de sortie.

Europarat-Präsident Donald Tusk in Slowenien

Le président du Conseil européen Donald Tusk ne souhaite pas attendre l'automne pour entamer la procédure de sortie de la Grande-Bretagne du club des 28

Une proposition commune de la France et l'Allemagne

Les ministres des Affaires étrangères des deux pays ont évoqué une intégration politique accrue. Autrement dit : que la Grande-Bretagne continue à travailler avec les 27 autres pays-membres de l'UE dans les domaines de la défense, de la sécurité mais aussi dans le domaine économique.

Italien Matteo Renzi

Le Premier ministre italien partage l'avis des présidents Hollande et Tusk

Mais pour Angela Merkel, il ne s'agit là que d'un apport à la discussion autour du Brexit. La chancelière est sceptique face à des réformes institutionnelles qui pourraient faire que Berlin paye pour ses partenaires. Et pour elle, une chose est sûre : la réflexion de fond doit être menée avec tous les pays-membres.

Réunion des 27 dès demain à Bruxelles…

Un sommet des chefs d'Etat et de gouvernement des 27 aura lieu pendant deux jours dans la capitale belge.

Martin Schulz Präsident EU Parlament Porträt

Martin Schulz, le président du Parlement européen "is not amused"

Le président du Parlement européen Martin Schulz a d'ailleurs demandé à David Cameron d'engager la procédure de sortie de l'UE dès demain.

Avant cette réunion, la chancelière Angela Merkel compte bien expliquer sa position – conciliante donc - devant les députés du Bundestag, la chambre basse du Parlement allemand.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !