« Consensus contre les pauvres » | Vu d′Allemagne | DW | 21.10.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

« Consensus contre les pauvres »

Les journaux allemands reviennent sur la réforme de l'aide sociale Hartz IV. Cette somme de 364 euros devrait être augmentée à 369 euros. Egalement à la Une : la nomination de deux cardinaux par le pape.

default

«Consensus contre les pauvres » titre die tageszeitung. Non seulement 4,83 millions Allemands vivent de ce revenu minimal mais en plus 22,5 % de la population allemande touche un bas salaire.

Finalement, peu importe la décision du gouvernement, étant donné qu’il n’a plus la majorité au « Bundesrat », la chambre haute du Parlement, poursuit le journal.

Mais, les verts et le SPD qui pourraient avoir le pouvoir de bloquer l’adoption ne le feront pas pour des raisons électorales. En effet, la majorité des Allemands considère qu’il serait injuste d’aider encore davantage les plus pauvres du pays.

Deutschland Pressekonferenz von Ursula von der Leyen zu Hartz IV

La ministre du travail Ursula von der Leyen cherche à convaincre l’opposition d’adopter ses réformes

Die Welt n’entend absolument pas cela de la même oreille. Le quotidien félicite l’ancien chancelier Gerhard Schröder d’avoir rendu un grand service à l’Allemagne en lançant ces reformes Hartz IV.

Ces réformes ont mis un terme à l’idée que le progrès social passait par la redistribution pure et simple des biens disponibles. Le gouvernement fait ce qu’il faut. Il n'augmente que peu le montant de l’indemnité et met en place un plan qui vise à aider les enfants des plus pauvres afin qu’ils puissent bénéficier de cours de soutien scolaire par exemple.

Cette mesure va dans le bon sens. Elle montre bien que l’Etat providence est uniquement là pour venir en aide aux plus démunis et non pas pour pousser certains à rester dans une inaction confortable.

A la Une des journaux allemands également la nomination par Benoît XVI de deux cardinaux allemands: Reinhard Marx et Walter Brandmüller.


Bischof Reinhard Marx

A 57 ans, Reinhard Marx est le plus jeune cardinal

La presse se concentre tout particulièrement sur Reinhard Marx qui fait l’unanimité. Die tageszeitung dresse un portrait détaillé du cardinal, le plus jeune à rejoindre les rangs du pape. Ce fils de serrurier est connu pour être un excellent danseur et pour aimer fumer le cigare. Il est sensible aux idées de gauche mais dans la lignée conservatrice du souverain pontif quand cela touche à l’Eglise.

Les grands journaux allemands s'accordent pour louer le courage dont a fait preuve Reinhard Marx pendant les scandales de pédophilie qui ont éclaboussé l’Eglise catholique. Ce dernier avait exigé une transparence totale et n’avait pas hésité à pousser certains grands pontes de l’Eglise vers la sortie. En somme un homme qui a eu le courage d’assumer ses convictions et qui a pris des risques, conclut la Süddeutsche Zeitung.

Auteur: Sylvie Ernoult

Edition: Konstanze von Kotze

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !