Conférence à Berlin sur la police palestinienne | International | DW | 24.06.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Conférence à Berlin sur la police palestinienne

40 pays sont réunis à Berlin pour une conférence sur le Proche-Orient, dont l’objectif principal est de soutenir la police et la justice dans les territoires palestiniens.

default

Des policiers palestiniens à l'entraînement à Gaza

Adnan Qalawleh est assis à l'arrière d'un camion de police bleu clair flambant neuf, cadeau du gouvernement allemand. Le véhicule s'engage dans un rond-point où plusieurs policiers en uniforme bleu foncé font la circulation. Cette activité est essentielle selon le chef des interventions de la police à Djénine:

« Il est important d'assurer la sécurité et l'ordre à petite échelle ici. Les gens font leurs courses, donc la circulation doit être fluide. Il ne faut pas qu'ils se garent n'importe où. Ils doivent respecter les autres, ne pas se battre. C'est le travail que l'on fait à notre niveau. Il faut qu'on nous voie. Les gens doivent savoir qu'ils peuvent se sentir en sécurité. Rien ne doit perturber cela.»

La sécurité des Palestiniens fait partie des conditions sine qua non à l'obtention d'un accord de paix avec les Israéliens, de même que l'amélioration de leurs conditions de vie. C'est pour ces raisons que le gouvernement allemand a décidé d'organiser la conférence d'aujourd'hui, pour réunir des fonds qui serviront notamment à fournir aux forces de l'ordre des voitures, des ordinateurs, ou encore des postes de radio. Côté formation en revanche, les besoins sont bien moins importants. Mahmoud Abu Al-Rub, qui était policier à Gaza, a été suivre une formation en Inde et il est désormais directeur adjoint des 750 policiers de Djénine:

« Nous sommes tous très bien formés. Nous avons une bonne formation scolaire, certains d'entre nous ont fait des études à l'université, certains sont juristes, ce qui facilite le travail avec les tribunaux. Les gens ont été formés ici et à l'étranger, et malgré des difficultés diverses, nous sommes en mesure de remplir nos tâches. »

Parmi ces difficultés: les forces de l'ordre israéliennes qui mènent parfois des opérations à Djénine sans avertir leurs homologues palestiniens, comme l'explique Mahmoud Abu Al-Rub:


«Le plus important, c'est que les Israéliens nous croient. Nous ne voulons plus qu'ils interviennent dans notre travail. Nous voulons que les Palestiniens soient les seuls à contrôler et nous demandons une libre circulation des personnes et des biens. Ainsi nous pourrons faire pleinement notre travail ici.»



Il s'agit peut-être d'une tâche à confier à la mission de coordination du soutien à la police palestinienne, dont les effectifs devraient être renforcés.





  • Date 24.06.2008
  • Auteur Audrey Parmentier
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/EPxm
  • Date 24.06.2008
  • Auteur Audrey Parmentier
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/EPxm
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !