1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Concours

Concours inter-école au Bénin

Les neuf établissements scolaires qui ont participé à la 4e édition de cette compétition ont présenté leurs prestations à Cotonou le mercredi 12 décembre 2012. Le niveau atteint a époustouflé le jury et le public.

L'ambassadeur d'Allemagne au Bénin remet le premier prix

L'ambassadeur d'Allemagne au Bénin remet le premier prix

Environ 250 personnes parmi lesquelles le représentant du ministère de l'Enseignement secondaire, et les directeurs et directrices de l'enseignement secondaire au plan national et départemental ont assisté à la soirée dans les jardins de l'ambassade d'Allemagne au Bénin. 150 élèves venus de collèges de toutes les régions, dont pour la première fois un collège de Parakou, une grande ville du nord du pays, se sont produits sur scène. Ils avaient planché sur le thème du handicap physique.

Des performances époustouflantes

Un groupe de participants en pleine prestation !

Un groupe de participants en pleine prestation !

C'est le lycée de jeunes filles Toffa de Porto-Novo qui a remporté le premier prix. Les membres du groupe se sont chacun mis dans la peau d'une personne handicapée et ont mis en scène une forme de discrimination dont elle souffre. Le deuxième prix a été accordé au CEG (Collège d'Enseignement Général) Océan de Cotonou. Le lycée Béhanzin de Porto Novo s'adjuge la troisième place. A noter qu'une mention spéciale est allée à un groupe venu de Parakou, ville dans le nord du Bénin. Il s'agit du Club d'Allemand du CEG Albarika qui a époustouflé le public par sa brillante performance en allemand.

« Le handicap n'est pas une fatalité »

Ras I Baré chante et milite en faveur des handicapés

Ras I Baré chante et milite en faveur des handicapés

Le public était enthousiaste au vu de la prestation des jeunes et le jury a eu bien du mal à départager la concurrence tant les participants ont été convaincants dans leur engagement, leur créativité et l'authenticité de leur jeu sur scène. Ils ont en effet touché les spectateurs, parce qu'ils ont mis le doigt sur les problèmes que rencontrent les personnes handicapées à l'école ou pour trouver un emploi, les rejets, les regards ou comportements blessants. Mais « le handicap n'est pas une fatalité », tel était le leitmotiv de la soirée. Un message relayé avec ferveur par Ras I Baré, chanteur de reggae reconnu et lui-même handicapé. L'artiste est monté sur scène pour chanter et aussi rappeler que les personnes handicapées ont les mêmes droits que tout le monde.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !