Compaoré aura-t-il le droit de se représenter ? | Afrique | DW | 07.12.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Compaoré aura-t-il le droit de se représenter ?

C'est la question au cœur des assises nationales sur les réformes politiques qui viennent de s'ouvrir à Ouagadougou. 1500 délégués discutent de l'avenir de la Constitution du Burkina Faso, notamment de l'article 37.

Bundesaußenminister Frank-Walter Steinmeier (SPD,l) wird am Dienstag (12.02.2008) in Ouagadougou, der Hauptstadt von Burkina Faso, vom Staatspräsidenten des westarfikanischen Landes, Blaise Compaoré, zu einem Gespräch empfangen. Steinmeier befindet sich seit Sonntag (10.02.2008) auf einer dreitägigen Reise nach Ghana, Togo und Burkina Faso. Foto: Tim Brakemeier dpa/lbn +++(c) dpa - Bildfunk+++

L'article 37 empêche Blaise Compaoré de briguer un nouveau mandat en 2015

L'article 37 concerne la limitation du mandat présidentiel au Burkina Faso. Selon la Constitution actuelle, le président Blaise Compaoré n'aura pas le droit de se représenter en 2015. Au cours des rencontres précédentes, aucun consensus n'a été trouvé sur cet article. Et selon certains observateurs, ces assises ne départageront pas les différents camps. Ecoutez ci-dessous les précisions de notre correspondant à Ouagadougou, Yaya Boudani.

Edition : Aude Gensbittel

Audios et vidéos sur le sujet