1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Comment le parti Afd est passé 1er en Allemagne de l'Est

Le parti Afd, Alternative pour l'Allemagne, est devenue la première force politique en Allemagne de l'Est. Or les raisons de sa victoire foudroyante pourraient n'avoir aucun lien avec le parti et son message populiste.

Écouter l'audio 02:13

"Les gens ont voté pour l'Afd par défiance" (Jolanta, une habitante de Görlitz)

 

Les sondages avaient promis à l'Afd, Alternative pour l'Allemagne, une percée. Ca y est, c'est fait. Avec 12,6% des voix au plan national, l'Afd entre pour la première fois au parlement et devient même la troisième force politique de l'Allemagne. Mais ce succès va-t-il durer dans le temps ?

Une équipe de reportage de la Deutsche Welle s'est rendue à Görlitz, petite ville située dans l'Est de l'Allemagne près de la Pologne où l'Afd a fait ses plus importants scores.

Johannes Hübner, propriétaire d'un café qui sert de point de rencontre pour des migrants et des autochtones est inquiet. "Le risque qui plane sur toute l'Allemagne, c'est que le discours politique se déplace vers la droite", estime-t-il. Johannes Hübner redoute qu'il devienne normal de "défendre des positions et des opinions racistes et xénophobes qui trouvent un accueil favorable dans la société". 

Un vote sanction?

Certains habitants de Görlitz qui acceptent de s'exprimer, se plaignent de problèmes de chômage, de pauvreté des personnes âgés et d'insécurité. Mais Jolanta Tiedemann, née à Pologne mais vivant en Allemagne depuis 38 ans, est convaincue que le succès attribué à l'Afd n'est pas lié au message du parti. Pour elle, si les populations ont été si nombreuses à voter pour le parti Alternative pour l'Allemagne, c'est beaucoup plus parce que les autres partis traditionnels n'ont rien fait pour satisfaire les préoccupations des gens. 

 

Infografik Wahlergebnisse AfD POR

Près de 40% des électeurs de Görlitz ont voté pour le parti Afd

Ce score a fait perdre cette ville à la CDU de la chancelière Merkel. Sylvia Littke-Hennersdorf a dirigé la campagne de l'Afd au niveau local. Son parti, dit-elle, a réussi à "proposer aux citoyens une plateforme pour parler de leurs problèmes et leurs souhaits".

Près d'une semaine après les élections, 72% de personnes interrogées, lors d'un sondage, pensent que le succès de l'Afd ne va pas durer. Tandis que 23% pensent le contraire.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !