″Comment je suis devenu terroriste″ | Vu d′Allemagne | DW | 11.08.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

"Comment je suis devenu terroriste"

A la Une des journaux aujourd'hui: le procès de Düsseldorf contre quatre islamistes, les attentats à Majorque et les querelles entre FDP et CSU.

default

Fritz Gelowicz

"Voilà comment je suis devenue terroriste" titre die Tageszeitung au-dessus de la photo de Fritz G., le chef de la cellule du Sauerland. Lui et ses trois co-accusés sont jugés pour appartenance à une organisation terroriste et préparation d'attentats à l'explosif. Hier, devant la cour de Düsseldorf, Fritz G, un Allemand converti à l'islam a confirmé que son groupe avait bien planifié un attentat meurtrier dans le pays, sur ordre de l'Union du Jihad islamique, un groupuscule ouzbek proche d'Al-Quaïda. Toute cette affaire n'est donc pas une invention farfelue, note le quotidien. Il est au contraire rassurant de se dire que la cellule était depuis le début sous observation. Force est d'admettre que le travail des services de sécurité - notamment la surveillance des communications – peut permettre, dans une certaine mesure, d'éviter le pire. Mais attention, avertit le journal. Ce n'est pas une raison pour que ces mêmes services en profitent pour durcir sans-cesse leur arsenal au détriment des citoyens.

Deutschland Terror Sauerland Prozess der Angeklagte Adem Yilmaz und Daniel Schneider

Les quatre accusés de la cellule Sauerland

La Frankfurter Allgemeine Zeitung remarque que les quatre accusés tels qu'ils sont apparus hier devant le tribunal avaient plus l'air de pantins versatiles que de djihadistes convaincus. Il semble qu'ils soient tombés dans les mains des islamistes uniquement parce qu'ils cherchaient à donner un sens et un objectif à leur vie. Selon le quotidien, ils auraient pu tout aussi bien atterrir dans des groupes d'extrême droite. Ces quatre hommes étaient des proies ô combien faciles pour corrupteurs en tout genre.

Bombenanschlag Palma de Mallorca

La Westdeutsche Allgemeine Zeitung revient, elle, sur les attentats de l'ETA sur l'île de Majorque. Le touriste est une créature robuste. Il retourne en Egypte alors qu'il y est une cible privilégiée comme l'ont démontré les attentats de Charm-el-Cheikh en 2005. Il retourne aussi sur les plages de Bali en Indonésie. La probabilité minime d'être victime d'un acte de terrorisme permet d'expliquer que les voyageurs gardent leur sang-froid, selon le journal.

Bundeskanzlerin Angela Merkel

La Süddeutsche Zeitung se penche enfin sur les querelles enfantines entre certains partis allemands, à sept semaines des législatives. La CSU, l'Union chrétienne sociale bavaroise, a exigé des libéraux du FDP qu'ils se prononcent clairement sur leur préférence de coalition. Voilà un ordre totalement superflu puisque tout le monde sait que si les conservateurs et les libéraux remportent le scrutin, il y aura de toute façon une coalition noire-jaune, du nom de la couleur de chacun des partis. Le seul côté intéressant de ce débat, selon le quotidien c'est qu'il souligne à quel point une telle coalition sera difficile à gérer pour Angela Merkel en raison des querelles de pouvoir qui se dessinent déjà entre CSU et FDP.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !