1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Comment faire voter les réfugiés maliens ?

L'accord de Ouagadougou ouvre la voie à l'organisation de l'élection présidentielle du 28 juillet au Mali. Mais un problème logistique se pose encore pour assurer le vote des réfugiés maliens à l'étranger.

Plus de 400 000 personnes ont fui le nord du Mali depuis la partition du pays. La moitié environ a trouvé refuge dans les pays voisins.

Plus de 400 000 personnes ont fui le nord du Mali depuis la partition du pays. La moitié environ a trouvé refuge dans les pays voisins.

Le Conseil de sécurité de l'Onu a salué l’accord signé sous l'égide de la médiation burkinabè entre les autorités maliennes et le mouvement touareg du MNLA. Les 15 membres du Conseil ont appelé à l’application du texte par toutes les parties et « invitent les groupes armés du nord Mali qui ne sont pas signataires de cet accord, et qui ont rompu tous liens avec des organisations terroristes, à s'engager sans conditions à respecter toutes les dispositions contenues dans l'accord ».

Le texte doit permettre au Mali d'organiser l'élection présidentielle du 28 juillet sur l'ensemble du territoire, y compris le nord du pays. Mais un problème logistique se pose encore pour assurer le vote des réfugiés maliens à l'étranger. Leur nombre est estimé à environ 200 000. Notre correspondant à Ouagadougou, Yaya Boudani, s'est entretenu à ce sujet avec le représentant du HCR au Burkina Faso, Stéphane Jacquemet.

Écouter l'audio 02:02

"Le principal problème concerne l'enregistrement des réfugiés"

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !