1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Forum des cultures

Comment continuer ?

Dans “Drums and Diggin”, le chorégraphe Faustin Linyekula retourne une fois de plus sur les ruines du passé de la RDC pour pouvoir aborder l’avenir.

Faustin Linyekula Kisangani, RDC © Elise Fitte-Duval Quelle: http://www.berlinerfestspiele.de/de/aktuell/festivals/foreign_affairs/presse_fa/fa13_pressefotos/pressefotos_faustin_linyekula/pressefotos_fa13_faustin_linyekula.php ***Der Abdruck ist im Zusammenhang mit der Berichterstattung über Foreign Affairs 2013 / Berliner Festspiele und bei Nennung des Fotografen honorarfrei.***

Faustin Linyekula

On ne compte plus le nombre de fois où Faustin Linyekula est venu présenter son travail à Berlin, dans la capitale allemande. Cet été, ce chorégraphe et danseur congolais était même l’invité de deux festivals à quelques semaines d’intervalle. C’est dire à quel point les programmateurs berlinois estiment sa démarche! Une démarche tournée sur le passé douloureux de son pays natal, le Congo Kinshasa, où Faustin Lineykula est revenu s’installer il y a une dizaine d’années après avoir roulé sa bosse à l’étranger.

Titel: Drums and Digging de Faustin Linyekula Stichwort: Faustin Linyekula, Demokratische Republik Kongo, Studios Kabako, zeitgenössischer Tanz Copyright: Eric de Midlt

"Drums and Digging" ou se raconter par la danse

Ils sont six sur la scène à danser avec Faustin Linyekula, tous habillés de noirs. Le cercle qu’ils forment dans la pénombre rappelle les veillées africaines autour d’un feu. Au loin on entend des chants, des tam-tams, des sifflements. Tout à tour, ces danseurs, musiciens et comédiens congolais vont prendre le micro – et se raconter.

A l’origine de ce denier spectacle “Drums and digging”, il y a d’abord un voyage à Obilo, un village au Nord-Est du pays où Faustin Linyekula a passé toute son enfance. Un village où, comme il dit lui-même, se situent ses plus vieux souvenirs de danse. Le chorégraphe a eu besoin de ce retour aux sources alors qu’il se trouvait dans une impasse. Il y a emmené toute l’équipe de sa troupe des Studios Kabako.

Écouter l'audio 12:36

Ecoutez le Forum des cultures !

Audios et vidéos sur le sujet