Colère et incompréhension à Florence | Europe | DW | 14.12.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Colère et incompréhension à Florence

Deux Sénégalais ont été tués et trois autres blessés, mardi, en Italie. C'est un militant d'extrême droite qui est à l'origine du drame. Dakar et Rome se disent scandalisés. Le débat sur le racisme en Europe est relancé.

Senegalese immigrants react after an Italian man with extreme right-wing views opened fire in an outdoor market in Florence, Italy, Tuesday, Dec. 13, 2011, killing two vendors from Senegal, then critically wounded three other Senegalese immigrants in another Florence market before killing himself. RAI state TV said police in the past had identified the attacker as Gianluca Casseri, 50, as having participated in racist marches by an extreme right-wing group. The report said the attacker carried out the killings with a .357 Magnum revolver. (Foto:Lapresse/AP/dapd)

La communauté sénégalaise de cette ville compte plusieurs milliers de membres

Le drame s'est déroulé à Florence dans le centre de l'Italie. Gianluca Casseri, un habitant de la capitale toscane a ouvert le feu sur un marché de la banlieue nord de la ville. Bilan : deux morts et trois blessés, dont l'un dans un état grave. L'homme, qui était membre de Casa Pound, une organisation d'extrême droite, s'est ensuite suicidé.

Ce crime relance le débat sur la montée du racisme et de la xénophobie en Europe. Ecoutez ci-dessous l'interview de Jean-Yves Camus, politologue, spécialiste des nationalismes et extrémismes en Europe.

Auteur : Noé da Silva
Edition : Marie-Ange Pioerron

Audios et vidéos sur le sujet