1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Cocaïne au Bénin : un ex-candidat à la présidentielle arrêté

Cotonou, est en alerte depuis vendredi. Au port, 18 kilogrammes de cocaïne ont été découverts dans une cargaison destinée à l'opérateur économique Sébastien Ajavon, arrivé troisième lors de la présidentielle cette année.

La découverte de la drogue, la conférence de presse de l'homme d'affaires et ex-candidat à la présidentielle, puis son arrestation qui a suivi cette conférence de presse ont enflammé les réseaux sociaux au Bénin, surtout le réseau WhatsApp où de nombreuses rumeurs circulent dans des groupes d'utilisateurs. 

Les services de sécurité ont indiqué lors d'une conférence de presse dans la journée du vendredi, avoir été prévenus dans la nuit du jeudi 27 au vendredi 28 octobre 2016, de la présence d'un conteneur de gésier de dinde contenant de la drogue. Le conteneur suspect qui n'est pas le seul destiné à la société Cajaf Comon SA de Monsieur Sébastien Ajavon aurait alors été isolé suite à cette alerte. C'est après des fouilles vendredi matin qu'environ 18 kilogrammes de "cocaïne pure" d'une valeur approximative de neuf milliards de Francs CFA (13,680 millions d'Euros) ont été découverts.

L’homme d’affaires Sébastien Ajavon a été interpellé dans la soirée du vendredi par la Compagnie de Gendarmerie Maritime de Xwlacodji alors qu’il venait de finir une conférence de presse à Bénin Marina Hôtel pour s’expliquer sur cette affaire. Au cours de sa conférence de presse, Sébastien Ajavon a dénoncé une manœuvre politique dont il serait victime. En garde à vue depuis vendredi donc, Sébastien Ajavon devrait n'être entendu que lundi par le parquet. Entre-temps, certains de ses collaborateurs présents lors des fouilles ont aussi été interpellés.

Ce samedi, un collège d'avocats de l'opérateur économique a donné une conférence de presse à Cotonou dans le même hôtel où s'était exprimé la veille, Sébastien Ajavon. Face aux caméras et micros de la presse nationale et internationale, les avocats ont purement et simplement dénoncé une détention arbitraire de leur client. 

Voici  l’intégralité de la brève intervention du porte-parole du collectif des avocats, le Bâtonnier Jacques Migan : " Selon  le parquet de Cotonou, Monsieur Sébastien Ajavon doit être considéré comme en garde à vue. Cependant, nous tenons à préciser qu’aucune notification de garde à vue ni de charge ne lui a été faite. Toujours selon le parquet de Cotonou, l’enquête a été confiée à l’OCERTID (Office central de répression du trafic illicite de drogue). Or jusqu’à présent, notre client, Monsieur Sébastien Ajavon n’a pas été auditionné. En somme, depuis vendredi 28 octobre 2016 à 18 heures, monsieur Sébastien Ajavon est privé de sa liberté d’aller et de venir de façon, évidemment, arbitraire. Ce qui constitue une violation flagrante des droits de l’homme garantis par notre constitution et la charte africaine des droits de l’homme et des peuples."

Arrivé troisième à l’issue du premier tour de la présidentielle du 06 mars 2016, Sébastien Ajavon a été le principal soutien de Patrice Talon lors du second tour de la présidentielle. Sébastien Ajavon est aussi le patron du conseil national du patronat au Bénin (CNP). Cajaf Comon SA dont il est le propriétaire est une grande entreprise d'agro-alimentaire au Bénin. Monsieur Ajavon est aussi propriétaire de la chaîne de télévision privée Sikka TV et de la chaîne de radio Soleil FM.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !